Prêts à renoncer à certains plaisirs pour pouvoir voyager ?

Prêts à renoncer à certains plaisirs pour pouvoir voyager ?
Prêts à renoncer à certains plaisirs pour pouvoir voyager ? - © Artur Debat - Getty Images

S'envoler vers de nouvelles destinations, quoi qu'il en coûte ! Voilà ce que désirent aujourd'hui les habitants de la planète qui sont prêts à renoncer à certains plaisirs du quotidien mais aussi à tout plaquer du jour au lendemain pour pouvoir s'évader dans des hôtels paradisiaques avec un maximum de services compris.

Ce sondage a été réalisé par One Poll en décembre 2020 auprès de 12.300 personnes qui ont répondu dans 15 pays. L'échantillon est constitué de 600 répondants en France.

Repartir tout de suite, n'importe où, même à la dernière minute

2020 est considérée comme une année perdue en termes de voyages par plus d'un quart des sondés (27%), qui souhaitent désormais boucler leurs valises au plus vite pour pouvoir s'évader, peu importe la destination, d'après le dernier rapport publié par Hotels.com.

Près de quatre sondés sur dix (36%) s'imaginent même tout laisser tomber s'ils en ont l'opportunité pour pouvoir partir en vacances en 2021, et une écrasante majorité (88%) affirment même avoir l'intention "d'être plus spontanés que jamais" en matière de voyage en cette nouvelle année.

"Une chose sur laquelle nous sommes tous d'accord, c'est que la monotonie de l'année 2020 a donné à chacun l'envie de saisir l'opportunité de voyager dès que cela est possible pour rattraper les voyages manqués de 2020. Nous avons vu que lorsque les restrictions de voyage se sont assouplies pour beaucoup en juillet et août 2020, plus de la moitié des réservations ont été faites trois jours ou moins avant leur séjour, contre 40% en 2019", explique Emma Tagg, Senior Global Brand Communications Manager de la marque Hotels.com.

"Les gens sont prêts à tout laisser tomber en dernière minute pour prendre les vacances tant attendues et rester sur un transat au bord de la piscine !", ajoute-t-elle.

Le rapport révèle que les voyageurs frustrés sont prêts à tout - ou presque - pour pouvoir de nouveau explorer de nouvelles destinations. Plus d'un quart d'entre eux (26%) se disent capables de renoncer au shopping, 21% aux sucreries, 17% à l'alcool et 14% au tabac pendant un mois pour pouvoir repartir en vacances et 22% affirment même pouvoir ne manger que des pâtes et du riz durant trente jours pour pouvoir voyager.

Se faire chouchouter dans un bel hôtel et ne penser à rien !

Mais qu'est-ce qui manque le plus dans les vacances ? Si 15% des personnes interrogées répondent spontanément le fait de pouvoir séjourner dans un "superbe hôtel", la plupart des autres réponses démontrent une envie de se faire chouchouter, de profiter d'un séjour cocooning et surtout de ne penser à rien d'autre que se faire plaisir : le calme (27%), le restaurant et le bar de l'hôtel (24%), le buffet du petit déjeuner (23%), la chambre avec vue (21%), le spa de l'hôtel (20%) et même le peignoir moelleux (10%).

On remarque également une certaine envie de voyager dans un plus grand confort. Parmi les nouvelles expériences que les sondés aimeraient tester, on retrouve des traitements dans un spa (23%), un restaurant d'hôtel très luxueux (18%) ou encore un cocktail de luxe au bar de l'hôtel (17%).