Ni animal, ni végétal… Qu'est-ce que le blob ?

Et si le blob était une forme d’intelligence proche de celle des extraterrestres ? Il pourrait en effet s’en rapprocher puisque ce n’est ni un animal, ni un végétal et encore moins un champignon. Appelé scientifiquement “physarum polycephalum“, il est surnommé “blob“ par la communauté scientifique.

Ni yeux, ni cerveau

Le blob est composé de plusieurs milliers d’individus unicellulaires qui forment un seul corps dépourvu de limite de taille, le “plasmodium“. Dans un nouvel environnement, il se déplace en déployant des excroissances fractales afin de trouver de la nourriture. S’il parvient à ses fins, il peut alors multiplier les connexions sur le chemin. À défaut, le blob se rétracte.

Bien qu’il soit dépourvu d’une paire d’yeux, de neurones, de cerveau ou de système nerveux, le blob aurait la possibilité de retenir des informations mais aussi de les transmettre. 
À ce jour, le physarum polycephalum est étudié comme une forme d’intelligence en dehors des cadres connus.