Les militaires sud-coréens se mettent à la danse classique


Chaque semaine, les soldats enfilent leurs chaussons et se préparent pour leur cours de danse. C'est une activité appréciée par les militaires postés à la frontière avec la Corée du Nord, une région violente, les deux pays étant en guerre.

Un soldat témoigne : "Il y a beaucoup de tensions ici, parce que nous nous trouvons en ligne de front. Je me sens parfois anxieux, cependant en dansant je parviens à rester calme et trouver mon équilibre. Cela me permet également de construire une amitié avec les autres soldats. Ça améliore la souplesse et renforce les muscles. Je pense que je vais continuer à danser, même lorsque j'aurai terminé mon service militaire" (le service militaire en Corée du Nord est obligatoire, il doit être effectué avant l'âge de 31 ans et dure environ deux ans).

Pour Lee Jung Joe, danseuse au ballet national coréen, enseigner la danse à l'armée est gratifiant et comporte de nombreux bénéfices. "Les soldats sont robustes, donc je n'étais pas certaine de pouvoir les aider, mais je suis désormais heureuse d'être ici et je me sens utile lorsque je les vois plus souriants."

Article original paru sur RTBF INFO.