Les chasseurs de tornade : un métier à risques

Strong tornado over the plains of eastern Colorado
Strong tornado over the plains of eastern Colorado - © Meindert van der Haven - Getty Images/iStockphoto

Vous êtes déjà sûrement tombé par hasard sur un de ces films catastrophes l’après-midi pendant une séance de zapping.

Mais saviez-vous que c’est une activité à part entière pour plusieurs centaines d’Américains ? C’est le film Twister, datant de 1996, qui fera connaître au grand public ce hobby (ou métier) dangereux mais qui en fait rêver beaucoup.

 

La Tornado Valley

Les premiers personnages à avoir été reconnus comme chasseurs de tornade sont un habitant de Fargo (décidément cette ville en aura vu des vertes et des pas mûres) du nom de Roger Jensen qui suivit les orages dans la région de Lake Park (dans le Minnesota) en 1951 et David Hoadley, habitant du Dakota et fondateur du magazine Storm Track.

Un chasseur de tornade, comme son nom l’indique, traque les cellules orageuses qui peuvent se développer et former une tornade. A bord d’un véhicule (lourd et parfois même muni de bras pour s’accrocher au sol), ils sillonnent les routes de la "Tornado Alley" (l’allée des tornades), une région des Etats-Unis qui s’étend de l’Oklahoma, à la Louisiane en passant, entre autres, par le Kansas, l’Iowa et le Missouri, tout le long du Mississippi.

Au-delà de la recherche de sensations fortes de nombreux chasseurs de tornades, ils permettent aussi d’apporter des informations aux chercheurs en météorologie afin de mieux comprendre ce phénomène et surtout, de mieux le prévenir. En effet, les tornades peuvent être dévastatrices et meurtrières, elles ne font pas de différences entre régions inhabitées et villes, elles passent à travers tout. La plus meurtrière depuis 1947 est une tornade de Force F5 qui a frappé Joplin (dans le Missouri) le 22 mai 2011, faisant un bilan de 158 morts et de 1150 blessés.

Novices en quête de sensation

Une série, diffusée sur Discovery Channel, suit une bande de chasseurs de tornades pendant 5 saisons (entre 2007 et 2011) qui court après les orages accompagnée d’un météorologue qui tentera de récolter des données pour aider à la prévention. Les images de ces documentaires (sensationnels) sont souvent à couper le souffle même si le côté 'mise en scène à l’américaine' peut déranger le téléspectateur. Il n’en reste pas moins que ce phénomène a pris une telle ampleur qu’une chaîne de télévision en a fait une série et a ouvert la voie à de nombreux novices qui s’y essaient aujourd’hui de manière imprudente.

Des tour-opérateurs proposent des voyages dans la vallée des tornades accompagnés par des professionnels. Une manière insolite de passer ses vacances et qui vous créera des souvenirs inoubliables bien qu'il faille rester conscient que la nature est une force incontrôlable et que l’on est bien peu de chose face à la violence de certains phénomènes naturels. Pour la modique somme de 2500€, vous pourrez suivre un circuit de 6 jours en compagnie d’un vrai groupe de chasseurs de tornades professionnels.