Les 5 bonnes nouvelles pour se remonter le moral après cette semaine chaotique

Comme chaque vendredi, la rédaction de RTBF Tendance vous fournit votre dose hebdomadaire de bonnes nouvelles pour terminer la semaine sur une note positive.

Même si nous sommes maintenant engagés dans un processus de déconfinement et que les restaurants et les cafés vont pouvoir rouvrir leurs portes dès lundi 8 juin prochain, il n’en reste pas moins que l’actualité n’a pas été très réjouissante cette semaine. Entre le meurtre de l’afro-américain George Floyd, les manifestations antiracisme qui s’en sont suivies et la grave fuite de carburant en Arctique qui a forcé Vladimir Poutine à déclarer l’Etat d’urgence ; il y a cependant eu aussi quelques bonnes nouvelles. En voici 5 aperçues cette semaine pour vous remonter le moral :

1. Un hôtel bruxellois se transforme pour accueillir les soirées spéciales post-confinement

 

Si les bars et les restaurants peuvent désormais reprendre leurs activités (ce qui est une très bonne nouvelle), ce n’est pas le cas des boîtes de nuit, qui devront encore attendre au moins jusqu’à la fin du mois d'août pour rouvrir leurs portes.

Les Organisateurs – qui sont notamment à l’initiative des soirées-concepts bien connues des Bruxellois comme "Chez Ginette" ou "J’peux pas, j’ai piscine" - ont eu alors la bonne idée de collaborer avec l’hôtel Jam pour "s’adapter à cette situation inédite" et "créer une toute nouvelle expérience". L’hôtel Jam a en effet réaménagé ses 8 étages en "lieux de rencontres à privatiser pour manger, boire et faire la fête avec ses proches en toute sécuritéet deviendra ainsi le "Brussels Social Club" du 8 juin au 31 août. Les 3000 m2 de l’hôtel ont été complètement métamorphosés et certaines chambres ont été vidées de leur mobilier pour se transformer en salle de restaurant ou en discothèque privatisée. La célèbre soirée-concept "Chez Ginette" justement, sera hébergée dans cet hôtel. Il sera donc possible d'y faire la fête avec 9 amis, conformément aux nouvelles mesures de distanciation sociales. Le rooftop du Jam, qui héberge une superbe piscine avec vue panoramique sur la capitale, pourra lui aussi être privatisé.

2. Un œil bionique capable de rendre la vue aux aveugles vient d’être mis au point

 

Des scientifiques ont publié récemment un article dans la revue Nature dans lequel ils font part de leurs avancées sur un œil que l’on peut considérer comme le premier à être totalement bionique. Cet œil est constitué de minuscules capteurs qui imitent les véritables cellules photoréceptrices des yeux humains et pourrait, à terme, être utilisé comme prothèse pour redonner la vue aux personnes non-voyantes. Pour le moment, la résolution du prototype actuel est de seulement 100 pixels et son champ de vision est limité à 100° (au lieu des 160° que nous avons). Mais les chercheurs sont optimistes et considèrent qu’il est possible de fabriquer un œil aussi sensible que celui de l’Homme (voire plus performant) d’ici 5 ans.

3. Protections menstruelles gratuites : après l’Ecosse, la France et la Nouvelle-Zélande

 

Souvenez-vous, en février 2020, l’Écosse adoptait une législation révolutionnaire visant à rendre les produits menstruels (tels que les tampons et des serviettes hygiéniques) gratuits pour toutes, allégeant ainsi un fardeau qui pèse sur tant de femmes chaque mois.

La France leur emboîte désormais le pas puisque dès le mois de septembre, le gouvernement va mettre à disposition des élèves du second degré, des étudiantes, des détenues ainsi que des personnes menstruées précaires et sans abri des protections périodiques gratuites. C’est ce qu’ont annoncé quatre secrétaires d’État françaises dans une tribune parue dans le Huffington Post à l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle ce 28 mai dernier. La Nouvelle-Zélande a également avancé dans cette direction en promettant des produits sanitaires gratuits dans les écoles.

À quand en Belgique ?

4. Le Kenya interdit le plastique à usage unique dans les zones protégées

 

À partir de ce vendredi 5 juin, le Kenya va interdire tous les plastiques à usage unique – comme les bouteilles d’eau ou les pailles – dans ses parcs nationaux, plages, forêts et autres zones protégées.

Annoncée il y a un an, l’entrée en vigueur de cette mesure a été confirmée par le ministre du Tourisme, Najib Balala. Trois ans après l’interdiction des sacs plastiques – une des plus strictes au monde -, cette nouvelle mesure se concrétise donc à l’occasion de la journée mondiale de l’Environnement, ce vendredi. "Cette interdiction est à nouveau une première qui vise à faire face à la catastrophique pollution au plastique qui touche le Kenya et le monde, et nous espérons qu’elle va catalyser des politiques et des mesures similaires au sein de la communauté d’Afrique de l’Est" a déclaré le ministre Najib Balala.

5. La première plate­forme hybride océa­nique du monde bientôt en service

 

On connaissait déjà les énergies houlo­mo­trices (créée à partir des vagues et des courants marins), l’énergie solaire (avec les panneaux photovoltaïques) et l’énergie éolienne (créée à partir du vent).

Mais l’en­tre­prise alle­mande SINN Power pour­rait bien avoir inventé la centrale à éner­gies renou­ve­lables ultime ! Ils ont en effet développé une plate-forme maritime modulaire capable de générer des énergies renouvelables à partir de vagues, de vent et de sources solaires. SINN Power devrait mettre en service cette "première plate­forme hybride océa­nique du monde" cet été au large des côtes grecques, selon Forbes.