Le requin, un animal victime de sa réputation

Le requin, un animal victime de sa réputation
Le requin, un animal victime de sa réputation - © Tous droits réservés

Des films à succès les ont popularisés. Aujourd’hui, les requins souffrent des préjugés contre eux et sont tués en masse.

 

Leur réputation de tueurs leur colle à la peau. À tort. Chaque année, les requins tuent… 6 personnes, lors d’attaques non provoquées. Alors que l’homme tue entre 63 et 273 millions de requins par an. Ces très grands poissons sont pêchés pour leurs ailerons et leur chair ou capturés par erreur dans des filets. Ils sont également tués pour rendre des plages plus sûres. "Nous avons une statistique selon laquelle, approximativement, 150 millions de requins sont tués chaque année. Cela signifie que des milliers de requins sont tués chaque minute", explique l’activiste Paulo Guilherme.

 

Essentiel à l’équilibre marin

S’ils sont décimés, les requins restent des éléments-clés des écosystèmes marins. Ils limitent le nombre de prédateurs intermédiaires et favorisent l'abondance d'espèces plus petites. En Australie par exemple, une étude a même montré que leur présence pouvait protéger les coraux. "Le requin est au sommet de la pyramide alimentaire et si on l'enlève, il y a une cascade de désordres qui s'enchaînent en dessous et ça peut être très embêtant", explique Agnès Iatzoura, du Muséum d'histoire naturelle de Paris.