Le locavorisme en Belgique

Le locavorisme en Belgique
Le locavorisme en Belgique - © william87 - Getty Images/iStockphoto

Êtes-vous locavore ? Si vous ne consommez que des aliments produits localement, alors vous l'êtes... Cette habitude appelé locavorisme, a vu le jour il y a 10 ans aux Etats-Unis, plus précisément à San Francisco.

Une habitante de la ville californienne avait alors proposé l'idée de ne consommer que ce qui était produit dans un rayon de 100 miles (160 km) du domicile.L'initiative a plu à énormément de personnes autour d'elle et s'est transformée en une véritable tendance international. En Belgique, la locavorisme a aussi ses adeptes.

De plus en plus de consommateurs privilégient les fruits, légumes et autres aliments produits localement (dans la région ou le pays), et ce, pour diverses raisons ; pollution engendrée par le transport des produits dont les provenances sont lointaines, prix élevés à cause des marges des intermédiaires, problèmes de traçabilité, aucun contact direct avec le producteur, etc.

C'est donc dans un souci à la fois de proximité, de préservation de l'environnement, de fraîcheur des produits et d'économie que le mouvement locavore a été adopté. Plusieurs adresses intéressantes proposent des produits locaux.

Citons, pêle-mêle, le magasin « D'ici » à Naninne près de Namur, le « Bio Village » à Quevaucamps (province de Hainaut), la « Ferme à Domicile » près de Liège et la « Ruche qui dit Oui » à Forest, en région de Bruxelles.