La buée sur les lunettes, bientôt un mauvais souvenir ?

Le soleil revient et les lunettes de soleil sont de sortie. Mais avec le masque, la buée joue les trouble-fête. Elle apparaît lorsque de l'air chaud rencontre une surface plus froide mais aussi lors de l'expiration. Il existe cependant des techniques pour lutter contre ce fléau déjà bien connu des porteurs de lunettes de vue.

Bien placer le masque...

La première étape consiste à placer le masque en haut du nez et de l'ajuster sur le visage. Le masque doit bien couvrir le nez et la bouche. S'il est muni d'une barrette, souvent en aluminium, au niveau du nez, bien pincer cette dernière. 

Si le masque n'est pas équipé, plusieurs solutions existent. Pour un masque de type chirurgical, utiliser un sparadrap est suffisant. Pour les masques en tissu, il est possible de coudre un pince-nez sur le rebord. Pour les moins agiles, il est possible d'acheter un pince-nez anti-buée. 

… et les lunettes

Placer les lunettes par-dessus le masque et non par-dessous, permet à l'air d'être expulsé à travers le masque et/ou sur les côtés. Les risques de création de buée sont donc diminués.

Placer un mouchoir dans le masque

Placer un mouchoir plié à l'horizontale sur l'arrête du nez. Le mouchoir absorbe l'humidité de l'air expiré et empêche la buée de se créer. 

Nettoyer régulièrement ses lunettes

Laver les deux côtés des lunettes avec du savon, non irritant, et de l'eau tiède. Pour sécher les lunettes, il suffit de les laisser à l'air libre ou d'utiliser un tissu microfibre. Cette technique permet de laisser une fine couche de molécule et permet de faire disparaitre la buée immédiatement. Cette solution est à répéter plusieurs fois dans la journée. 

Sur le même principe, il est possible d'utiliser de la mousse à raser. En appliquer des deux côtés du verre à l'aide d'un tissu microfibre et rincer à l'eau tiède. Laisser sécher les lunettes à l'air libre ou à l'aide d'un tissu microfibre.

La solution onéreuse : un spray anti-buée

Les fabricants ont développé un spray censé empêcher la condensation sur les lunettes. Il est à appliquer une fois tous les deux ou trois jours et ne fonctionne pas sur les verres anti-reflets. Son prix se situe aux alentours de 10 euros. 

Il existe donc plusieurs solutions pour lutter contre ce fléau, le tout est de savoir laquelle choisir.