James Fridman, l'homme qui exauçait les voeux des internautes

Sur une photo, vous avez envie d'avoir une plus grosse poitrine, une belle dame à vos côtés au resto, ou encore de toucher le sommet de la Tour Eiffel du bout des doigts ? Pas de souci, il suffit d'envoyer votre demande de retouche photo à James Fridman et de laisser sa magie faire le reste.

D’abord considéré comme un troll sur les réseaux sociaux pour être ensuite vénéré tel gouru du programme Adobe, James Fridman a réussi à se faire un nom sur la toile et croule sous les demandes des utilisateurs de Twitter, Facebook qui espèrent tous une retouche de leurs clichés. Que ce soit pour avoir de plus grandes jambes, ou pour faire disparaître un élément perturbateur sur une image, James répond souvent avec humour et sarcasmes, mais aussi avec lucidité et respect quand il s’agit de faire prendre conscience à la personne qui envoie sa requête qu’elle est inutile. Aussi, ne vous attendez pas à ce que le résultat soit celui auquel vous vous attendiez, car le jeune homme use et abuse du mauvais goût et n’a que faire des proportions. C’est de ça qu’il tire tout son intérêt à être connu et sollicité. Voici quelques exemples de son savoir faire pour vous en faire une idée. Nous, on adore… mais les personnes susceptibles devront s'abstenir.

Celui qui voulait se battre avec une oie

Celui qui voulait voir sa maman plus jeune

Celle qui voulait voir la vilaine bête disparaître

Fallait pas...

Celle qui ne voulait pas avoir la même position que sa copine

Celle qui voulait copier son idole

Cette jeune demoiselle voulait des cheveux blonds et une grosse bouche pour ressembler à une des soeurs Kardashian. Le guru de Photoshop n'en n'a rien fait, lui disant qu'elle n'avait pas besoin de ça pour être belle. On lui donne raison. 

Celui qui voulait une jolie blonde à ses côtés

Celle qui voulait des jambes plus grandes

Fallait pas... 

Celle qui voulait aller dans l'espace

Celui qui voulait qu'on le reconaisse

Ce jeune homme voulait utiliser cette photo pour la mettre sur son profil (sans doute sur Twitter), mais voulait être sûr qu'on sache le reconnaître au milieu de ses amis. Voici qui est chose faite. 

Celui qui voulait changer la couleur de sa peau

James a fait comprendre à ce jeune garçon que changer la couleur de sa peau ferait de lui une autre personne, et qu'il valait mieux qu'il accepte qui il était. Belle leçon. 

L'homme girafe

Celui qui voulait faire le ménage

Le miroir est sale ? Suffit de frotter... 

Celle qui voulait de plus gros seins

Nous on la trouvait déjà très bien comme ça. Pas vous ?