Des milliers d'objets rares datant du 15e siècle retrouvés dans le grenier d'un manoir en Angleterre

Un archéologue a fait cette découverte unique pendant le confinement, travaillant seul à Oxburgh Hall, Norfolk.

Un manuscrit vieux de 600 ans, des fragments de livres médiévaux, des textiles élisabéthains et une boîte de chocolats (vide) figurent parmi les objets trouvés sur la propriété du National Trust. Certains des articles seraient "parfaitement conservés" selon la BBC.

Le manoir a été construit par Sir Edmund Bedingfield en 1482 et ses descendants vivent toujours dans une partie du bâtiment. Dans le cadre d’un projet de rénovations du toit, les planches du grenier ont été enlevées et l’archéologue Matt Champion a effectué une fouille de la zone exposée, comme il est d'usage de le faire.

La conservatrice du National Trust, Anna Forest, a expliqué que ces objets rares n’avaient pas bougé depuis des siècles grâce à la couche de poussière et de plâtre qui les a conservés loin de l’humidité.

D'après l'étude, les Bedingfield étaient de fervents catholiques et, persécutés par l’anglicanisme ambiant, ils ont abrité des membres du clergé dans leur manoir. Pour cette raison, le fragment de manuscrit religieux "pourrait bien avoir été caché délibérément". On a également trouvé une copie "presque intacte" d’un livre appelé les Psaumes du Roi, qui date de 1568 et qui est complet avec une reliure en cuir.

De plus, deux anciens nids de rats contenaient plus de 200 fragments de textiles : soie, velours, satin et cuir.

Russell Clement, directeur général d’Oxburgh Hall, a déclaré que les découvertes étaient "bien au-delà de tout ce que nous nous attendions à voir". Tous ces fragments du passé permettent de comprendre l’histoire de la famille et tout ce qui s’est passé dans cette maison à une époque peut agréable à vivre en Angleterre pour les catholiques.