Des antiquités romaines découvertes par la police dans un magasin de fruits de mer en Espagne

Des antiquités romaines découvertes par la police dans un magasin de fruits de mer en Espagne
Des antiquités romaines découvertes par la police dans un magasin de fruits de mer en Espagne - © tolgaildun - Getty Images/iStockphoto

Les autorités inspectaient un magasin de fruits de mer en Espagne quand ils ont découvert une collection d’anciennes amphores romaines. Certaines pourraient dater du premier siècle avant JC et auraient été récupérées sur des épaves.

Au total, 13 amphores romaines ont été trouvées en plus d’une ancre en métal datant du XVIIIe siècle.

Il faut parfois un peu de chance pour découvrir ce genre de trafic et c'est le cas dans cette histoire : découverts par hasard dans un magasin d’Alicante lors d’un contrôle de routine des produits de la pêche congelés. Les propriétaires du magasin font l'objet d'une enquête pour avoir enfreint les lois sur la possession d’objets historiques.

"Les agents ont trouvé plusieurs amphores en céramique à divers endroits dans le magasin, ainsi qu’une ancre en métal et une plaque de calcaire avec une inscription qui, à première vue, pourrait être d’un âge considérable", a déclaré la Guardia Civil dans un communiqué.

Des objets qui restent inestimables bien que les amphores soient relativement courantes : "En particulier, l’un d’entre eux pourrait être d’une importance significative, en raison de son exclusivité", indique le communiqué.

Les objets ont été transportés au musée de la mer de Santa Pola, où des experts ont confirmé les observations : des amphores oléiques, qui étaient utilisées pour transporter du pétrole à Rome, et d’autres amphores qui auraient été utilisées pour transporter du vin et des sauces de poisson.

"La Guardia Civil enquête actuellement sur le propriétaire de l’établissement et son fils en tant qu’auteurs présumés d’un crime contre le patrimoine historique", et un autre sur la "possession d’objets sciemment d’origine douteuse ou illégale", indique le communiqué.