De petites astuces pour éviter de se faire voler son scooter

Pour éviter de se faire voler son deux-roues, certains comportements suffisent à limiter les risques, à défaut de totalement les éliminer.

Ne pas se garer n'importe où

C'est l'évidence même mais il convient, dans l'espace public, de privilégier les endroits bien en vue plutôt que les petites ruelles étroites. Si vous allez déjeuner à une terrasse, autant garder l’œil dessus, même au loin. Idem depuis la fenêtre de votre bureau.

Dans tous les cas, il faut bien veiller à ne pas troubler la circulation en se garant correctement. Il est aussi conseillé d'alterner les places de parking afin de ne pas donner de mauvaises idées.

Jamais sans mon antivol !

Que vous le laissiez garé quelques minutes ou la journée entière, votre deux-roues devra toujours être attaché à un point fixe via un antivol mécanique. Il s'agit donc d'attacher son scooter ou sa moto à un arceau dédié sur les parkings deux-roues, d'un poteau ou de divers mobiliers urbains. 

Il est conseillé de ne pas laisser traîner au sol l'antivol et de toujours le fixer à un élément non démontable de la moto tel que le cadre ou la fourche complète. Placer deux antivols peut s'avérer plus dissuasif encore et demandera plus de temps au voleur pour commettre son larcin.

Un traceur GPS pour aider à le retrouver

En cas de vol, mieux vaut que son véhicule soit équipé d'un traceur GPS. Cela permet en effet de facilement le localiser dans l'espoir de le récupérer rapidement. S'il ne protège donc pas du vol d'un scooter, il est redoutable pour aider à le retrouver.

Ce système très efficace, qui prend la forme d'un petit boîtier électronique discret, nécessite toutefois un abonnement. Dès lors, vous pouvez localiser votre deux-roues depuis un simple site Internet ou son application mobile.