Dans un glacier qui fond, on découvre un abri datant de la Première Guerre mondiale

Un abri troglodyte dans le nord de l’Italie a été révélé par la fonte d’un glacier. On y trouve des centaines d’objets datant de la Première Guerre mondiale. Cette caserne gelée a préservé le moment "où le dernier soldat autrichien a fermé à la hâte la porte d’entrée pour dévaler" la montagne en 1918, selon le Museo della Guerra Bianca d’Adamello.

Pendant la guerre, cette sorte de grotte a abrité 20 soldats autrichiens stationnés au mont Scorluzzo sur le front alpin, comme l’a expliqué l’historien Stefano Morosini à CNN.

Chaque été, on déblaye un peu plus l’abri

Si l’on connaissait l’existence de cet abri, les scientifiques n’ont pu le visiter qu’à partir de 2017 car le glacier en avait bouché l’accès jusque-là. Il aura donc fallu attendre la fonte de la glace pour se faufiler dans cet espace troglodyte et découvrir une scène figée depuis plus de 100 ans.

À l’intérieur, ils ont trouvé entre autres : de la nourriture, de la vaisselle et des vestes en peaux d’animaux, des matelas de paille, des pièces de monnaie, des casques, des munitions et des journaux. Comme le dit Stefano, ces objets illustrent la "vie quotidienne très pauvre" des soldats, qui ont dû faire face à "des conditions environnementales extrêmes" puisque, comme on le sait, les hivers de ces années de guerre ont été particulièrement difficiles avec des températures pouvant descendre jusqu’à -40 °C.

1 images
Le Stelvio Pass, tout près de la grotte qui a été retrouvée, est un endroit stratégique qui a vu de nombreuses batailles pendant la Première Guerre mondiale © Getty Images

La découverte est toujours en cours depuis 2017 puisque le glacier fond un peu plus chaque été et permet la découverte de nouveaux objets, en retirant 60 mètres cubes de glace de la grotte.

Une triste nouvelle pour la nature et l’environnement qui perd peu à peu son glacier mais une excitation constante pour les chercheurs qui ne sont pas au bout de leurs découvertes. Par exemple, abc raconte qu’il y a cinq ans, les corps de deux soldats ont été retrouvés avec des documents permettant de les identifier afin d’être rendu à leurs familles. Une belle histoire.

Un musée partagera toute cette incroyable découverte

Un musée dédié à la Première Guerre mondiale dans la ville de Bormio devrait ouvrir fin 2022 (si la pandémie ne retarde pas trop les travaux). Il offrira au public la possibilité de découvrir l’aventure de la découverte, les objets découverts et l’histoire des habitants de cette grotte en temps de guerre.

"Les découvertes dans la grotte du mont Scorluzzo nous donnent, après plus de cent ans, une tranche de vie à plus de 3000 mètres d’altitude, où le temps s’est arrêté le 3 novembre 1918 lorsque le dernier soldat autrichien a fermé la porte et s’est précipité dehors", une belle conclusion du communiqué du Museo della Guerra Bianca d’Adamello.