CodeCarbon, ou comment calculer l'empreinte carbone d'algorithmes complexes

Le projet CodeCarbon se présente comme un outil open source mis à la disposition des développeurs afin d'estimer les émissions de CO2 de leurs algorithmes, pour pouvoir mieux les réduire par la suite. Le programme prend aussi bien en compte la complexité des calculs à effectuer que l'implantation géographique des serveurs concernés.

Un nouvel outil à destination des professionnels

CodeCarbon, qui calcule donc l'impact en émissions de CO2 de l'exécution d'un code informatique, a été mis au point par un expert en intelligence artificielle, le chercheur canadien Yoshua Bengio (récipiendaire du prestigieux Prix Turing 2018).

Il s'agit évidemment d'un outil destiné aux professionnels, aux développeurs. En plus d'estimer l'empreinte carbone de ces algorithmes, CodeCarbon fournit également des conseils pour pouvoir la réduire. En effet, l'empreinte carbone dépend aussi bien du nombre de calculs à effectuer à la seconde que de l'endroit où ils sont réalisés.

Pour des solutions énergétiques propres et renouvelables

La formation d'un puissant algorithme d'apprentissage automatique peut par exemple nécessiter l'exécution de plusieurs machines pendant des jours voire des semaines et ainsi participer à son échelle au réchauffement climatique. D'où l'importance de choisir les solutions énergétiques "propres" et renouvelables, quitte à devoir déménager ses infrastructures.


Lire aussi : 5 gestes simples pour réduire son empreinte carbone numérique


A terme, la mission de CodeCarbon est donc de montrer aux développeurs comment réduire leurs émissions en optimisant leur code. Les entreprises se verront quant à elles conseiller des solutions moins énergivores si nécessaire.