Boum du puzzle : vous êtes de plus en plus à y retrouver goût

Boum du puzzle : la revanche du jeu ennuyeux
Boum du puzzle : la revanche du jeu ennuyeux - © martin-dm - Getty Images

Has been, le puzzle ? Que nenni. Loin des écrans, les petites pièces à assembler ont fait une entrée remarquée dans le quotidien de notre enfermement. Comme si le confinement avait réussi à calmer le jeu de nos écrans pour des travaux plus manuels.

Voilà un retour en force auquel on ne s'attendait pas. Alors que la consommation de contenus en ligne a explosé avec les confinements successifs, les jeux réputés ennuyeux ont fait un come-back, le puzzle en tête.

Un retour en grâce à la faveur des confinements

Selon le cabinet d'analyse NPD, les ventes de puzzle ont explosé de plus de 122% pendant la première semaine de confinement. C'est plus que les jeux de société, dont les ventes ont quand même bondi de 83%.

Le puzzle se place donc juste après le Monopoly, la Bonne Paye et le Scrabble, mais avant le Uno et le Trivial Pursuit. Une hausse qui a d'ailleurs fait "halluciner" les spécialistes du sujet. Interrogé par France Inter, Laurent Cochet, directeur marketing de Ravensburger n'avait "jamais vu ça" depuis 20 ans qu'il travaille dans la boîte.


Lire aussi : Réussir un puzzle : les dix trucs et astuces de François Denamur


Les jeux de société ont beaucoup d'effets positifs, notamment sur les enfants. De manière générale, il est de plus en plus utilisé depuis le début de la pandémie de Coronavirus et permet, à travers les écrans, de continuer à avoir un lien social et amical.

Le puzzle 2.0 : motifs inédits et décoration

Et exit les photos de fleurs ou les châteaux de la Renaissance. De nombreuses marques, parfois inattendues, se sont positionnées sur ce nouveau créneau pour le dépoussiérer.

Pour peu que l'on ait le temps et l'espace, certaines marques sont prêtes à jouer avec votre patience. Planet Puzzle propose par exemple un modèle de 54.000 pièces. Prévoyez un espace de huit mètres par deux et quelques amis pour venir à bout de ce monstre du genre. 

"Puzzle with Purpose" propose des puzzles solidaires et originaux pour soutenir les artistes ou encore la société Zee Productions qui a sorti des puzzles d'albums classiques en format 1000 pièces.

Amara, marque d'ameublement et décoration, propose un puzzle sans motif au dégradé rose vers le jaune ou du bleu vers le jaune. Le tout sans démarcation.

Puzzup mise aussi sur la déco avec de jolis modèles graphiques à encadrer après avoir passé des heures à assembler les petites pièces. De son côté, Piece & Love mise sur le décalage. Comme ce puzzle qui suggère que vous vous enquiquinez...

Se reconnecter avec soi-même

Nombreux sont les témoignages sur les réseaux sociaux de ceux qui ont fait du puzzle leur nouveau passe-temps favori. Sorte de méditation pour certains, moyens ultimes de déconnecter pour d'autres, tous s'accordent à dire que le puzzle est, paradoxalement, un moyen de se reconnecter à soi-même en ces temps de déconnexion sociale.

Et à ceux à qui ça ne dit rien d'assembler des pièces dans un état méditatif, sachez que le tricot et l'herbier font également leur retour en force...