Au Danemark, une bière est produite grâce à l'urine des festivaliers

Beer Background     Ice Cold Pint With Water Drops Condensation
Beer Background Ice Cold Pint With Water Drops Condensation - © ultramarinfoto - Getty Images/iStockphoto

Oui-oui, vous avez bien lu ! Mais ne vous emballez pas, il ne subsiste aucune trace d'urine dans le breuvage...

C'est bien connu, tout festivalier qui se respecte est souvent atteint d'une soif importante qu'il épanche en ingurgitant divers breuvages (généralement de la bière) qu'il évacue par la suite par le biais de son système de tuyauterie corporel dans des petites cabines bleues.

Au bout de quelques jours, concerts après concerts, la quantité d'urine déversée par les mélomanes peut être assez importante. On parle parfois de 50.000 litres. C'est pourquoi des producteurs de bière danois ont eu envie de faire du "beercycling", c'est-à-dire du "recyclage de bière". 

Ils ont donc eu l'idée de collecter l'urine des participants du Roskilde Festival en 2015 au Danemark et de l'utiliser pour fertiliser leurs champs d'orge afin d'en faire de la bière. Son petit nom ? La "Pisner", doux nom évoquant l'idée de base. D'après eux et ceux qui l'ont goûtée, elle ne contiendrait aucune trace d'urine (humaine) et n'en n'aurait donc évidemment pas le goût non plus, même si beaucoup de gens l'ont cru au début, ce qui fit rire les brasseurs. 

Reste à savoir si l'idée porte ses fruits, si les 60.000 bouteilles de Pisner s'écouleront comme prévu dans les gosiers et s'ils réitéreront leur initiative. Pour info, l'affiche du festival de cette année comporte des noms comme The Weeknd, les Foo Fighters ou encore The xx, au cas où vous auriez aussi envie de "participer" au projet.

 

Source NME.