Au Brésil, il y a aussi un hiver (oui, oui)

Bon, ok, pour préparer des valises, il faudrait déjà en avoir. Les nôtres n’ont pas survécu au dernier voyage en avion et attendent toujours une seconde vie dans le fin fond de la cave.

Direction le shopping pour se dégoter de quoi emporter avec nous le strict nécessaire pour 4 semaines en terre de futebol. Entre les modèles en toile, ceux de type sac à dos ou les mini-trolleys de business man, le tour est vite fait. On embarque les grands modèles bien résistants, un pour Chéri, un pour moi. Et on rentre à la casa.

Cinq minutes plus tard, emballé c’est pesé, je m’écroule devant la télé. " Déjà fini ? " s’interroge Chéri… avant de s’esclaffer devant le contenu de ma valise. Récapitulons. J’emporte avec moi : un bikini (allez, deux), mon guide du routard, deux paréos, une petite jupette imprimée et quelques tops assortis, une robe colorée, une paire d’Havaianas, des lunettes de soleil aux couleurs du Brésil, un short en jeans négligemment déchiré et de la lecture pour la plage.

Heureusement, Chéri est là pour m’aider : " Mais Chouchou, enfin, on est en juin ! C’est l’HIVER là-bas ! ". J’ai ajouté... un pull.

Précision : en "hiver", au Brésil, il fait 25 degrés.

 

Magali Grimonprez