À Porto-Rico, un food truck porteur d'espoir

Chris Gonzalès est la première personne atteinte de trisomie 21 à posséder un commerce à Porto-Rico. Un symbole plein d’espoir pour cette île dévastée par l’ouragan Maria il y a un an.

 

Il est la fierté de sa famille. Chris Gonzalès, un jeune Portoricain trisomique, est la seule personne atteinte de trisomie 21 à posséder un commerce sur l’île des Caraïbes. Un an après le passage de l’ouragan Maria, qui a dévasté son territoire, ce jeune passionné de cuisine a décidé d’ouvrir un food truck. "Quand j’étais petit, ma mère m’a montré comment cuisiner et j’ai appris plusieurs recettes", raconte le jeune homme. "J’ai adoré ça, ce qui m’a poussé à étudier les arts culinaires." Juste après ses études, il décide de monter son commerce malgré sa méconnaissance du monde de l’entreprise. "Gérer sa propre affaire n’est pas facile", concède-t-il. "Ce n’est pas facile parce que j’ai dû demander un permis et prendre des cours de gestion d’entreprise." Mais malgré les épreuves et la difficulté, Chris Gonzalès est plein d’optimisme. "Vous pouvez atteindre vos objectifs", clame-t-il. "Ne dites jamais que vous ne pouvez pas."

 

Un food-truck symbole d’espoir

Outre la satisfaction personnelle qu’il lui a apportée, le food truck de Chris Gonzalès renvoie un message tout particulier aux habitants de l’île: celui de l’espoir. Le père du jeune homme précise: "Tous les Portoricains sont passés par des moments difficiles. Je pense que ce food truck nous apporte du positif après les épreuves que nous avons endurées. Le food truck fait passer un message qui est: même après un événement tragique, quelque chose de bien peut arriver". De l’espoir aux Portoricains mais également aux parents dont les enfants sont handicapés. "Ils se rendent compte que si lui peut y arriver, leurs enfants aussi", se réjouit-il.
Et Chris Gonzalès ne compte pas s’arrêter là. À terme, il souhaite réaliser son rêve et ouvrir un restaurant dans lequel il emploiera de jeunes handicapés.