6 activités sportives à pratiquer avec son chien

6 activités sportives à pratiquer avec son chien
6 activités sportives à pratiquer avec son chien - © damedeeso/Istock

Peu importe votre niveau physique et celui de votre chien, il s'agit de se dépenser de manière ludique avec une activité plaisir en ligne de mire. On peut très bien adapter son sport habituel comme le footing ou choisir une activité plus spécifique à l'animal comme le flyball. Votre boule de poil vous en remerciera et sera sans doute plus calme à la maison.

1. Courir en mode complicité
Si votre chien a fini sa croissance (après un an pour les petites races, 3 ans pour les grandes), vous pouvez l'emmener courir avec vous. N'hésitez pas à faire des pauses en fonction de sa forme et à rester à son écoute. Pour plus de complicité, le canicross ou "courir non stop avec son chien" peut se pratiquer avec peu de matériel. Une ceinture pour vous éviter le mal de dos relié à une laisse amortisseur plus ou moins souple, en fonction de la puissance et taille de l'animal, et un harnais pour un bon confort de traction de votre chien sont conseillés. On brûle autant d'énergie que le chien soit 600 kcal/heure. Si vous préférez le vélo, ce dispositif peut très bien s'adapter au VTT, en s'assurant que votre animal s'habitue à courir à distance des roues.

2. Randonner en mode liberté 
Les balades en pleine nature sont vraiment l'occasion de lâcher la laisse et de profiter d'un grand bol d'air. Les cinq sens en éveil, l'expérience est un riche terrain d'exploration pour votre chien. La marche reste ludique et sportive sans matériel à prévoir. Il faut en revanche penser à l'hydratation de votre animal comme pour vous et éviter de l'exposer à des températures trop chaudes. La sortie doit se pratiquer à jeun pour éviter de se retrouver en urgence chez le vétérinaire pour une torsion de l'estomac. 

3.Revisiter le frisbee avec le flyball
Le flyball est une variante canine du frisbee. Le chien doit rattraper le plus rapidement possible une balle lancée en plein vol par son maître et la lui rapporter en traversant un parcours de haies. Très répandu dans les pays anglo-saxons, le flyball est encore peu pratiqué en France, par exemple. Le maître n'a pas besoin de courir aux côtés de son chien, ce qui rend ce sport accessible aux personnes âgées et aux handicapés. Vous pouvez très bien opter par le lancer de frisbee simple en solo ou dans le cadre d'une compétition.

4. Danser en mode freestyle
Inventé aux États-Unis, il y a un peu plus d'une dizaine d'années, le dog dancing consiste à créer une chorégraphie sur une musique de votre choix et à apprendre à votre chien à virevolter autour de vous au rythme de la musique. Si vous aimez danser, il existe des clubs de danse canine qui vous initieront. La Société centrale canine en France a même reconnu l'activité comme un sport canin officiel. 

5. Nager en bord de mer
Certains chiens aiment les joies de la baignade, d'autres ont peur de l'eau. Si le vôtre montre une appréhension il ne faut pas le forcer. Comme pour un enfant, la surveillance est de mise si vous êtes en bord de mer. Il faut également trouver une plage autorisée aux animaux de compagnie. Le site de la Fondation 30 millions d'amis en dresse la liste. En bateau, vous pouvez l'habiller d'un gilet de sauvetage. Attention à l'eau salée, elle donne de sévères diarrhées ! Dans un autre style, des piscines sont désormais spécialement dédiés aux chiens. 

6. Sauter les obstacles des parcours santé 
Votre chien peut vous suivre en forêt ou dans certains parcs urbains sur les parcours de santé. C'est une manière de l'initier à l'Agility, ce parcours ludique d'obstacles, qui se pratique avec un éducateur.

Pour bouger avec son animal, mieux vaut éviter les sorties après repas, les températures trop chaudes, veiller à faire boire régulièrement votre animal et prévoir un échauffement si nécessaire pour éviter les blessures.