1 automobiliste sur 2 juge les aides à la conduite parfois gênantes ou stressantes

1 automobiliste sur 2 juge les aides à la conduite parfois gênantes ou stressantes.
1 automobiliste sur 2 juge les aides à la conduite parfois gênantes ou stressantes. - © Visoot Uthairam - Getty Images

Si les automobilistes ont une bonne connaissance des aides à la conduite qui équipent aujourd'hui leurs véhicules, la moitié d'entre eux n'est pourtant pas à l'aise à l'idée qu'elles prennent parfois un peu trop la main, à leurs dépens, selon une étude publiée par Carglass.

Un automobiliste sur deux juge ces aides gênantes, voire stressantes, quand ils ne sont que 9% à penser tout le contraire.

L'enquête a été réalisée en ligne par OpinionWay, du 4 au 9 mars 2020, auprès d'un échantillon de 1106 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Les femmes et les seniors sont les plus réticents

Une majorité d'automobilistes juge toutes ces aides indispensables, notamment la direction assistée (74%), le freinage automatique d'urgence (68%), la détection des piétons (66%), le système anticollision (57%) et la surveillance des angles morts (54%). Aujourd'hui, la direction assistée (74%) et le limiteur ou régulateur de vitesse adaptatif (49%) sont par ailleurs les deux systèmes d'aides à la conduite (ADAS) les plus répandus au sein du parc automobile français.

Cependant, une personne interrogée sur deux trouve gênant ou même stressant de devoir laisser les aides à la conduite prendre la main sur leur voiture.

Seuls 9% trouvent au contraire cela génial ! Dans cette étude, ce sont surtout les femmes et les plus de 65 ans qui apparaissent comme les plus sceptiques et les moins à l'aise avec ces aides.

La caméra embarquée laisse sceptique

Dans cette étude, Carglass s'est aussi particulièrement intéressé aux aides en rapport avec les petites caméras directement collées sur le pare-brise, derrière le rétroviseur intérieur.

A peine plus d'un sondé sur dix (12%) déclare d'ailleurs en être équipé, un chiffre qui monte à 17% chez les plus de 65 ans.

Pourtant, 88% des automobilistes connaissent au moins un système d'aide à la conduite utilisant ce type de matériel. Les plus connus sont la détection des piétons (53%), le système anticollision (49%), le freinage d'urgence automatique (48%), l'anti-franchissement de ligne (45%) et la reconnaissance des panneaux de signalisation (43%).

Carglass précise qu'un recalibrage de la caméra est évidemment essentiel en cas de changement de pare-brise. D'ailleurs 85% des sondés pensent que c'est en effet indispensable.