La Brussels Cocktail Week : les femmes d'abord !

Barman is making cocktail at night club.
2 images
Barman is making cocktail at night club. - © santypan - Getty Images/iStockphoto

Pour la troisième année consécutive, Bruxelles devient la capitale de la mixologie.

La Brussels Cocktail Week se réinvente néanmoins avec de nouveaux concepts, plus classes, audacieux et inclusifs que jamais.

Aujourd’hui, le nombre de femmes à se lancer avec passion dans le métier de barmaid est en constante progression. Preuve d’une évolution des mentalités. Un métier où, les talents et les compétences commencent, aussi, à devancer le genre.

Sophie Barrière et Leslie Moreau, fondatrices de la Brussels Cocktail Week et propriétaires du bar 'Green Lab', cherchent à encourager cette récente tendance à travers leur événement. "Mettre en avant les femmes de notre métier au moins le temps d’une soirée, c’est quelque chose qu’on avait envie de faire depuis longtemps. Patronnes de bars, nous travaillons nous-mêmes dans un milieu principalement occupé par des hommes. Le jour des ‘Amazones’, c’était l’occasion de parler de ces femmes fortes, indépendantes et passionnées qui nous entourent".

Le jour des ‘Amazones’est un événement exclusivement conjugué au féminin, mais consommé dans tous les genres. C’est l’occasion de découvrir de subtiles combinaisons le mercredi 18 septembre prochain, avec de talentueuses barmaids venues des quatre coins de l’Europe. Honneur aux femmes !

Après le succès des éditions précédentes qui ont rassemblé jusqu’à 8000 visiteurs dans les bars de la capitale, la Brussels Cocktail Week ressort les shakers du 15 au 22 septembre 2019. Pour démontrer une fois de plus l’inventivité et la technicité de la scène cocktail belge, une compétition nationale du meilleur bartender et du meilleur cocktail s’invite comme grande nouveauté de l’année. Face à un jury composé de journalistes, influenceurs et photographes, les concurrents s’opposeront dans une joute spiritueuse à coups de cocktails inédits.

"Blend", l’évènement d’ouverture de la semaine, réunit la plupart des bars à cocktails bruxellois et intégrera cette année des lieux wallons et flamands. "Nous voulions faire plus, et nous ouvrir à tout le pays. Après tout, nos talents ne se trouvent pas qu’à Bruxelles, et en visitant les différents bars de Belgique, on s’en rend bien vite compte", clame Sophie Barrière, la cofondatrice de la Brussels Cocktail Week.

La Brussels Cocktail Week continue d’innover cette année en proposant une offre gastronomique de food & cocktail pairing. L’évènement importe ainsi la mixologie dans sept nouvelles adresses de haut vol : la table d’Isabelle Arpin, San, Rouge Tomate, Bruneau, Bouchéry, Brugmann et Brinz’l font désormais partie des restaurants qui assembleront un chef et un barman le temps d’un menu. Une opportunité, du verre à l’assiette, de goûter de nouveaux accords.

Le petit plus qui ravira toutes les bourses après des vacances et une rentrée onéreuse : un cocktail à prix réduit dans chaque bar et des tables pour tous les budgets, comme Fico, Tandem, ou encore Humphrey.

Et pour clôturer une semaine particulièrement riche, l’organisation propose un atterrissage en douceur avec une " Hangover session " : une séance de yoga régénératif suivie par un workshop de mocktails afin de découvrir toutes les possibilités de l’alliance des goûts justes.

 

Plus d’infos