La Batmobile Lego impressionne le public du salon de Détroit

Construite avec l'aide d'étudiants de la Cody Rouge Community de Détroit et de la First Lego League, la maquette, longue de 5,18 m et haute de 2,10 m, fait ses débuts officiels cette semaine lors du salon automobile de Détroit.

Ce n'est pas la première fois qu'une voiture de cinéma est présentée lors d'un salon de l'auto. Toyota a en effet lancé non pas une mais deux Sienna "Bob l'éponge" lors d'éditions récentes du salon de Los Angeles.

Nissan a choisi ce même salon en 2016 pour dévoiler une édition "Star Wars Rogue One" de son SUV, le Rogue, et lors du salon de Détroit de cette année, Pixar a exposé une maquette grandeur nature de Flash McQueen, avant son retour à l'écran dans "Cars 3".

Toutefois, aucune de ces voitures n'était réalisée à partir de 344.187 briques Lego. Même les pneus tout-terrain de la Batmobile Lego sont faits à base de briques noires et chacune pèse par conséquent plus de 45 kg.

Jaguar Land Rover détient toujours son record

"Travailler sur la Lego Batmobile avec Warner Bros est très excitant pour Chevrolet", explique Paul Edwards, vice-président marketing de Chevrolet. "De nombreux thèmes de "Lego Batman", comme l'imagination, la famille et la communauté, s'alignent parfaitement avec les valeurs de la marque Chevrolet et renforcent d'autant ce partenariat."

La construction a nécessité 1.833 heures de travail, et si la voiture avait utilisé un châssis en Lego plutôt qu'en aluminium, elle aurait même pu être beaucoup plus longue.

Maintenant qu'elle est terminée et qu'elle a été officiellement présentée, la Batmobile Lego est prête pour jouer les premiers rôles dans une prochaine campagne publicitaire de Chevrolet.

Même si le chiffre de 344.187 briques Lego semble énorme, Chevrolet a encore énormément de chemin à parcourir s'il veut battre le record de la plus grande structure en Lego du monde.

Ce record est justement détenu par un autre constructeur automobile, Jaguar Land Rover, qui a construit avec 5,8 millions de briques une maquette de l'emblématique Tower Bridge de Londres à l'occasion du lancement de la cinquième génération du SUV Land Rover Discovery en septembre 2016.

Le plus impressionnant est que cette maquette était assez solide pour soutenir le poids non pas d'un, mais de trois Discovery.