Une table pop et décalée pour cet été

Assiette &K Amsterdam.
7 images
Assiette &K Amsterdam. - © ©&K Amsterdam

Pour certains, l'été est l'occasion de mettre de la couleur et de l'originalité dans sa tenue, mais aussi dans sa décoration. L'art de la table n'y échappe pas et se voit piquer par un vent de folie.

Nos amis les poissons et les hippocampes
Très tendance depuis plusieurs saisons, l'univers de la mer continue cette année à décorer notre intérieur et notre table. La preuve avec ce plat et cette assiette aux couleurs pastels on ne peut plus kitsch de chez &K Amsterdam, qui évoquent plus un ouvrage pour enfant que les fonds marins. Pour parfaire cette ambiance venue d'ailleurs, une salière et une poivrière reprenant la forme d'hippocampes seront les bienvenues. (prix sur demande)


Grande dépression dans l'assiette
Derrière ce service aux couleurs vives signé Paola Navone se cache une histoire plus sombre, celle de la grande dépression aux États-Unis. En effet, c'est de cette couleur verte qu'étaient peints les services les verreries industrielles de la ville de Sandwich dans le Massachusetts. Peu coûteuse et très solide, elle est aujourd'hui devenue un objet de convoitise pour de nombreux conservateurs. La designeuse italienne revisite cette ligne avec Serax à travers la collection Fish & Fish. (À partir de 7,10€)


Tutti Frutti
Habitat nous emmène en Italie où a été façonné ce pichet à la silhouette très citronné. Une pièce qui évoque les désuètes barbotines du XIXe siècle. (39€)


Esprit Pique-Nique
Le salut existe pour les adorateurs de linge de table, horrifiés à l'approche du papier de ménage, compagnon quasi omniprésent lors des grandes tablées estivales. La boutique parisienne Merci propose des rouleaux de serviettes détachables au bel imprimé Vichy. Les 25 serviettes, faites de coton biodégradables, sont réutilisables et lavables six fois. (À partir de 15,90€)


Liberty
Envie de couleurs, tout en restant traditionnel ? Liberty a la solution avec ces serviettes en papier à l'imprimé délicat. (Environ 8€)


Un café à Venise
Et pour la fin du repas, il est de bon ton de s'offrir les services du designer italien Massimo Lunardon, à l'origine de cette tasse en verre vénitien aux formes et couleurs ondulées. (59€ au Conran Shop)

Pour voir les photos, cliquez sur l'image principale de l'article.