Monsieur Kacha: un designer belge très inspiré

Les lampes croco
3 images
Les lampes croco - © © Monsieur Kacha

"C'est beau, c'est belge" vous fait découvrir un designer belge dont les lampes Croco commencent à meubler de plus en plus les comptoirs des boutiques déco. Rencontre avec ce mystérieux Monsieur Kacha.

Bonjour M. Kacha, qui êtes-vous ?

Je m’appelle Thibaut Theunissen, j’ai 32 ans et je suis Bruxellois.

J’ai toujours été passionné par la création. À 7 ans, je voulais être " ingénieur civil pour inventer la voiture volante " ! Depuis, j’ai travaillé 6 ans comme ingénieur dans l’industrie avant de me décider pour ma véritable passion : la conception et la réalisation de luminaires et de mobilier, ces objets qui font partie de notre quotidien et qui contribuent à créer les ambiances dans lesquelles nous vivons.

 

Qu’est-ce qui vous a décidé à franchir le pas ?

Je ressentais depuis longtemps cette envie pressante, presque obsessionnelle. Je regardais avec envie les créateurs que je rencontrais notamment lors des ouvertures d’ateliers de Brussels Design September. C’est mon épouse qui m’a décidé à sortir de ma zone de confort et à me lancer dans l’aventure. C’était le moment, et elle m’a convaincu de ne pas risquer de vivre avec des regrets.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Monsieur Kacha est le nom d' " artiste " qui m'a été donné lorsque j'avais 4 ans. J'aime me rappeler cette période pour proposer des objets ludiques et créatifs. J’ai besoin de laisser mon esprit dériver pour que les idées se révèlent comme on fait un rêve.

Je travaille les matériaux bruts, les détournements, la géométrie, la personnalisation. Mon but étant d’apporter ce petit truc inattendu qui fait sourire...

 

 

Avez-vous un best-seller ?

La lampe Croco, sans aucun doute. Il s’agit du détournement d’une pince de câble de démarrage de batterie. Elle est associée à une ampoule, comme si elle transmettait elle-même l’électricité nécessaire à l’éclairage. Dans son packaging sobre, c’est un cadeau parfait qui se vend très bien pendant les fêtes !

La gamme est également composée d’une table basse, d’un luminaire colonne, d’une console, d’une lampe de chevet, d’un meuble TV…

Je profite en général d’événements et expositions pour présenter les derniers prototypes. Le dernier en date est une table de nuit.

Etre " estampillé " belge, ça marche ?

En Belgique, c’est sûr ! On voit fleurir beaucoup de magasins de créateurs 100% belges, les initiatives sont multipliées pour faire découvrir nos créateurs et les produits fabriqués chez nous bénéficient d’un accueil très bienveillant.

A l’étranger, la créativité du design belge n’est plus à démontrer, et la Belgique semble être connue et reconnue pour la qualité de ses productions. Je viens de visiter le salon Maison et Objet à Paris où le pourcentage de stands belges est vraiment impressionnant !

 

Où trouve-t-on vos créations ? 

Je suis présent dans une vingtaine de magasins en Belgique, et depuis peu dans trois belles boutiques parisiennes. Je vends également en ligne sur mon site www.monsieurKacha.com où vous retrouverez toutes ces adresses.

 

Jeanne Nutte