Matali Crasset participe au Salon du meuble de Milan

Matali Crasset
3 images
Matali Crasset - © © Tous droits réservés

Du 14 au 19 avril, le Salone Satellite, la section du Salon du meuble de Milan dédiée aux jeunes créateurs, fêtera ses 18 ans. À l'occasion de ce passage à l'âge de raison, la designer Matali Crasset évoque sa première participation à ce rendez-vous incontournable du monde du meuble et de la décoration.

À quand remonte votre première participation au salon ?

J'ai présenté au premier Salone Satellite, en avril 1998, le projet "Quand Jim monte à Paris" avec Domeau & Pérès. C'était mon premier projet de mobilier (un lit pliant avec interrupteur et réveil intégrés, aussi appelé "Colonne d'hospitalité", ndlr). Il s'agissait aussi de proposer une alternative au clic-clac. Le canapé convertible est pour moi une idée impossible, car il manque souvent cruellement de générosité. Je souhaitais ainsi offrir à Jim un objet pour lui seul et non pas juste transformer un objet le temps de son passage à Paris. "Jim" est ainsi une réponse à l'exiguïté des appartements parisiens, ou comment accueillir un ami dans les meilleures conditions lorsqu'on ne possède pas de chambre d'amis.
 

Que retenez-vous de cette édition ?

Je suis restée pendant toute la semaine à Milan avec Bruno Domeau et Philippe Pérès. C'était très euphorisant. Je voyais des gens passer, revenir, arriver, réfléchir puis sourire en signe de compréhension et d'adhésion. L'ambiance était très chaleureuse. "Jim" fut largement commenté dans la presse. Le public comprenait vraiment l'idée de "Jim" comme un espace qu'affirmaient la lampe et le réveil et non comme un banal lit d'appoint. Et ce terme auquel je tiens beaucoup apparaissait comme une évidence : la "colonne d'hospitalité."
 

Qu'est-ce que le salon vous a apporté ?

Dès la présentation du prototype, nous avons recueilli assez de commandes d'Italie, d'Allemagne, du Portugal et des États-Unis pour lancer une première production. Des demandes d'expositions suivirent : une exposition, ma première, a eu lieu en juin 1998 à Berlin. Puis à Paris, chez Colette, où nous avons présenté une deuxième version, avec de nouveaux revêtements extérieurs et une gamme de couleurs plus vives. Il y avait de l'orgeat au vernissage, ma boisson préférée. Ce furent autant mes premiers jalons que ceux de Domeau & Pérès.

Salon du meuble de Milan du 14 au 19 avril

 

RTBF TENDANCE avec AFP