La prochaine édition de Maison&Objet se tiendra en ligne

Tout comme son cousin milanais, le grand salon français de référence dans le monde de la décoration n'aura pas lieu cette année. Du moins pas physiquement. En lieu et place du traditionnel salon, Maison & Objet proposera une version en ligne, soit une "Digital Fair'' en s'appuyant notamment sur sa plate-forme en ligne MOM. La manifestation s'étendra jusqu'au 18 septembre.

Quant à son cousin Paris Design Week, ce grand rendez-vous des amateurs de design au cœur de la capitale française est bel et bien confirmé, et se tiendra du 3 au 12 septembre à Paris.

Trop d'incertitudes quant aux déplacements des exposants

"Malgré des signes encourageants liés à l'évolution positive de la pandémie, nous considérons qu'il y a encore beaucoup trop d'incertitudes concernant les conditions de déplacement des exposants et des visiteurs internationaux", a déclaré Philippe Brocart, Directeur Général du salon.

"Le manque de clarification concernant les autorisations de tenue de grands événements au début du mois de septembre a fortement pesé dans notre décision de ne pas tenir l'édition de septembre du salon Maison&Objet alors même que 80% des surfaces étaient encore réservées en avril 2020", poursuit-il.

Le salon va donc se transformer en présentation en ligne et reposera sur "l'expérience et les compétences de mise en relation digitale des équipes de Maison&Objet acquises notamment depuis le lancement de la plateforme MOM en 2016".

Ce nouveau format proposera deux volets : les "Digital Showrooms" sur la plateforme MOM pour présenter les dernières collections, et les "Digital Talks" sur le site de Maison&Objet pour décrypter les dernières tendances. Au programme : des conférences en ligne, des articles, des sélections de produits et des interviews sous forme de podcasts ou en live. Nul doute que le nouveau statut octroyé à la maison par la crise sera au cœur des échanges.

La prochaine édition de Maison&Objet est d'ores et déjà annoncée pour la période du 22 au 26 janvier 2021. L'installation imaginée par Franklin Azzi, le Designer de l'Année, qui devait initialement exposer lors de la session de septembre, sera de la partie.