Jean-Luc Moerman dévoile son art au Louise 186

Jean-Luc Moerman dévoile son art au Louise 186
5 images
Jean-Luc Moerman dévoile son art au Louise 186 - © ©RTBF Tendance/Lola Diet

Le Belge dévoile ses dernières créations dans ce nouveau lieu éphémère en plein cœur de Bruxelles. Le Louise 186, c’est un espace de 3.000 m² que l’artiste a investi de façon surprenante. Découverte et rencontre avec ce Bruxellois qui n’a pas fini de faire parler de lui.


Né à Bruxelles en 1967, Jean-Luc Moerman associe l’art du graffiti, de la photographie et de la peinture pour créer un monde abstrait rempli d’une infinité de lignes et de couleurs. Grâce à l’originalité de son style, l’artiste rencontre une renommée internationale avec des œuvres exposées dans des galeries aux quatre coins du monde (notamment aux États-Unis et au Japon).
 


Du 17 octobre au 15 novembre 2015, son travail est exposé dans un lieu éphémère baptisé "Louise 186" situé à deux pas de la place Stéphanie à Bruxelles. Dans ce vaste espace de 3000 m², se mélangent divers univers du plus coloré au plus insolite. "Je préférais de loin un immeuble comme celui-ci qui offre une réelle connexion à la réalité, plutôt qu’une traditionnelle galerie." nous confie l’artiste.
 


Exposées sur un total de 8 étages, certaines créations évoquent la noirceur de notre humanité, d’autres jouent plutôt sur l’étonnement, tandis que les grandes fresques murales dévoilent les instincts les plus secrets de l’artiste. Entre les vélos suspendus au 5ème étage et les mannequins tatoués du 2ème, point de similitude si ce n’est cette même impulsion artistique entre fureur et fantaisie. C’est là toute la complexité du style de cet artiste, les contradictions font toute la richesse de ses œuvres. Par son ironie, il apporte un regard neuf sur les valeurs de notre société
 


Toutes les pièces exposées, Jean-Luc Moerman les a confectionnées dans l’un de ses deux ateliers en Belgique. Le premier est situé à Saint-Gilles et le deuxième à la campagne, près de Rhode-Saint-Genèse : "un très bel atelier qui donne sur un étang, ça me fait toujours un peu penser à Monet." Mais lorsqu’il expose à l’étranger, il aime créer ses œuvres sur place. Et c’est d’ailleurs ce qu’il projette de faire en s’envolant pour Miami la semaine prochaine pour une exposition en plein air.

 

Lola Diet
 

 

Du 17 octobre au 15 novembre 2015
Louise 186
186, Avenue Louise
1050 Bruxelles
Jeudi 13:00 - 23:00 ; vendredi 13:00 - 19:00 ; samedi 13:00 -19:00 ; dimanche 13:00 - 19:00