Le Refuge : là où l'instant reste en suspend

Le Refuge : là où l'instant reste en suspend
Le Refuge : là où l'instant reste en suspend - © Tous droits réservés

Cela aurait été, d’après le magazine Wallpaper, le projet le plus photographié et partagé sur les réseaux sociaux de la Design Week de Milan qui se tenait il y a peu.

Installation imaginée et créée par l’artiste, et célèbre designer Marc Ange pour The Invisible Collection, Le refuge fonctionne comme un instant d’émerveillement. Alcôve solaire, dont les palmes métalliques en altèrent la rudesse, on voudrait pouvoir s’y prélasser le temps d’un battement d’aile tant l’onirisme semble y être le maître mot.

Entre luxe, volupté et matérialisation d’un rêve rose bonbon, les formes aux silhouettes végétales s’opposent aux arrêtes du socle de bois, errigé comme le seul vestige du monde végétal ici. La végétation devenue métallique sous la main du créateur, et laquée rose propose, se dresse telle une forêt immortelle prêter de son ombre à celui qui viendrait s’endormir sous sa canopée.

Marc Ange en installera un exemplaire prochainement en Californie, dans un environnement visuel emprunt de ce béton brut qu’on lui connait fréquemment.