Kanye West, Ikea: quand le monde se met au Wabi-Sabi

La nouveau catalogue de févier signé Ikea
2 images
La nouveau catalogue de févier signé Ikea - © Courtesy of IKEA

Lors d'une énième sortie médiatique, Kim Kardashian et Kanye West ont ouvert les portes de leur villa californienne aux lecteurs de la version américaine de AD.

Au programme, une demeure à la hauteur de l'ego du rappeur américain, évoquant un cloître moderne, aux couleurs sourdes et à la décoration "minimale". Une "petite bicoque" qui s'inspire du Wabi-Sabi, une philosophie de vie mais aussi un concept esthétique qui nous vient du Japon. Une vidéo postée l'année dernière sur la chaîne YouTube de Vogue nous offre une petite promenade dans la maison des deux stars et de leurs enfants.

Inspiré d'un moine zen

Dans un ouvrage qui fait office de référence, paru en novembre 2015, "Wabi-Sabi à l'usage des artistes, designers, poètes & philosophes", l'architecte américain Leonard Koren décrit en ces termes ce concept japonais: "Il occupe sensiblement la même place dans le panthéon des valeurs esthétiques japonaises que les idéaux grecs de beauté et de perfection en Occident".

Quintessence de l'esthétique japonaise, le Wabi-Sabi se veut comme la "beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes. C'est la beauté des choses modestes et humbles. C'est la beauté des choses atypiques…".

C'est au maître de thé et moine zen Murata Shukō que l'on doit les prémices de cette discipline. Né au XVe siècle alors que la cérémonie du thé donnait lieu à un faste incroyable utilisant des objets luxueux venant de Chine, notre homme a fait le choix de l'épure, privilégiant des objets locaux et artisanaux. Une œuvre poursuivie par un autre maître de thé, Rikyū ,qui utilisait alors les huttes de paysans comme pavillon de thé.

Plus concrètement, le Wabi-Sabi invite à s'émerveiller devant les imperfections qui nous entourent, la patine du temps, les objets cassés et abîmés. 

Un concept qui séduit les marques

Une esthétique qui a le vent en poupe et qui s'accorde avec celle du minimalisme qui invite à se défaire du superflu. Une tendance qui a vite charmé les marques, dont Ikea. En effet, pour présenter son nouveau catalogue de février, la marque bleu et jaune annonçait "une touche de verdure et (...) une attitude wabi-sabi". Au programme: abat-jour en herbes marines naturelles et poteries inspirées de l'artisanat.

Sur le site de brocante en ligne Selency, les amateurs de la discipline proposent d'ailleurs toute une série de pièces à l'aspect artisanal, patiné par le temps, à la silhouette pure, estampillées "Wabi-Sabi".

Cette tendance n'est pas sans rappeler la célébrissime reine du rangement Marie Kondo, qui prône une ascèse décorative stricte. En ce qui concerne le couple West Kardashian, il s'est séparé de sa Maybach pour s'offrir un canapé "Ours Polaire" de Jean Royère et meubler leur "petite bicoque".