Design : les 5.5 Designers lancent une collection d'objets pour la plage inspirés par la Grande Motte

Design : les 5.5 Designers lancent une collection d'objets pour la plage inspirés par la Grande Motte
6 images
Design : les 5.5 Designers lancent une collection d'objets pour la plage inspirés par la Grande Motte - © JulesLangeard2017

Le studio de designers 5.5 a été invité par La Grande Motte, connue pour son grand ensemble d'habitation, afin de s'inspirer de la ville balnéaire du Languedoc Roussillon. Le résultat est une collection de six objets pensés pour la plage, qui seront exposés dans le cadre des prochaines Puces du Design de la Grande Motte (Hérault), du 29 juin au 2 juillet.

Symbole de la cité balnéaire et synonyme des vacances, la ville de la Grande Motte a tout naturellement été réinterprétée par le studio de design 5.5 à travers une collection d'objets pensés pour la plage.

"Dans ce sens et en tant que designers, nous avons souhaité créer une collection d'objets qui s'inscrivent dans la continuité du projet de Jean Balladur et contribuent à réinventer les vacances en bord de mer. Notre choix s'est alors porté sur les objets iconiques du balnéaire, symboles même des vacances pour le plus grand nombre. Parasols, serviettes, matelas, seaux de plage, transats sont devenus autant de sujets pour réinventer ce style de vie populaire."

La première pièce de la collection est la "Pyramide de plage" une nouvelle version du parasol, assez proche de la tente. Sa forme pyramidale fait échos aux pyramides de la ville. Une pyramide que l'on retrouve aussi avec des seaux qui permettent de reproduire les bâtiments de La Grande Motte.

Place au confort, avec les "Serviettes Le Provence" qui s'attachent à reproduire les formes graphiques du bâtiment du même nom. Sur le même principe, le "Matelas Poséidon" reprend la silhouette du bâtiment "Poséidon", lui même inspiré par un bonnet d'évêque et les "Dossiers Acapulco" celui de l'Acapulco.

Enfin, les "Tables Grand Mottois" sont à planter dans le sable. Elles permettront de protéger ses effets personnels du sable de la plage.

Construit à la fin des années 1960, le grand ensemble d'habitation de la Grande Motte était au coeur de la "Mission Racine" lancée par le gouvernement, afin de construire des ensembles sur les 180 kilomètres des côtes du Languedoc Roussillon. Cette période correspond à l'avènement de la "civilisation des loisirs", où les Français avaient davantage de temps libre et voyaient leur pouvoir d'achat augmenter.

Pensé par l'architecte Jean Balladur, cet ensemble puise son inspiration dans la forme des temples précolombiens du Mexique, ou dans les caractéristiques de cité jardin de Chandigarh en Inde par Le Corbusier.

Si La Grande Motte a longtemps été décriée, car vue comme symbole de la bétonisation du littoral, la ville a reçu en janvier 2010 le label "Patrimoine du XXe siècle".