Cinq pièces repérées au Salon du meuble de Stockholm

La chaise "WNG" de Mazō
La chaise "WNG" de Mazō - © Courtesy of Mazō

La Stockholm Furniture Fair, qui fermera ses portes le 13 février, n'a rien à envier à sa cousine française, Maison & Objet, ou italienne, le Salon du Meuble de Milan. La preuve à travers cinq nouveautés découvertes lors de cette foire, qui met à l'honneur la crème du design scandinave.

La chaise "Rope" des Bouroullec chez Artek

C'est la corde que le duo fraternel français, formé par les frères Bouroullec, a choisi de mettre à l'honneur pour leur nouveau projet au sein de la maison d'édition finlandaise Artek. Visible au niveau de l'assise et des accoudoirs, cette corde, qui nous vient de l'univers marin, permet à la chaise de s'adapter à tous ceux qui l'utilisent et "invite à la créativité dans la posture, en encourageant le mouvement dynamique et les changements de position" précise la marque.

La lampe "Jobby the Cat" par Studio Job pour Seletti

Seletti présente encore une fois un luminaire pas comme les autres, prenant l'allure d'un chat aux yeux incandescents. Réaliste, le luminaire a été conçu de manière à reproduire un véritable chat, à l'échelle 1. "Jobby the Cat" s'inspire des romans d'Edgar Allan Poe et de sa nouvelle "Le Chat Noir". En plus de toute cette atmosphère obscure et énigmatique, notre chat factice est aussi autonome pendant 30 heures et peut se recharger via un câble USB.

Muuto plus écolo

La maison d'édition danoise Muuto présente à Stockholm une laque faite à partir d'eau, qui émet moins de produits chimiques et fait de nos intérieurs des milieux plus sains.

Swedish Ninja

Du bois et des formes organiques? La maison d'édition suédoise Swedish Ninja a choisi de prendre une direction différente. Au programme, une collection aux couleurs vitaminées, à l'image de la table basse "Eye Candy", au plateau moucheté.

Mazō et le patrimoine danois

La toute jeune maison d'édition danoise Mazō se charge d'éditer des joyaux du design danois jusqu'à aujourd'hui inconnus. Désormais propriétaire des droits concernant l’œuvre du designer Magnus Læssøe Stephensen (1903-1984), qui n'est autre que le grand-père du fondateur de la maison, Mazō offre une nouvelle version à la collection "WNG", avec un revêtement en peau de mouton.