Prendre soin de ses plantes d'intérieur

Prendre soin de ses plantes d'intérieur
7 images
Prendre soin de ses plantes d'intérieur - © mixetto - Getty Images

Qu'il s'agisse des plantes vertes ou des plantes fleuries, petites ou grandes, les plantes d'intérieur peuvent être un élément important de l'aménagement de votre espace de vie.

Premier facteur vital, la lumière

Aucune plante ne peut vivre sans lumière. La lumière est indispensable pour les plantes qui synthétisent leurs substances nutritives sous l'effet des rayons du soleil. Installez vos plantes d'intérieur dans les endroits les plus éclairés de la maison, en général près des fenêtres. Toutefois, l'éclairage artificiel, comme les tubes fluorescents ou mieux, les lampes à mercure ou à sodium, permet d'installer des plantes dans les endroits les plus sombres. L'exposition idéale reste la proximité d'une fenêtre orientée à l'est.

Un arrosage régulier, mais raisonnable

Arrosez régulièrement vos plantes. Il peut être délicat de trouver le bon équilibre pour les plantes d'intérieur : trop d'eau et les racines commenceront à pourrir parce que l'eau ne peut pas s'évacuer, trop peu et elles sécheront sur pied.

Les quantités exactes d'eau varient d'une plante à une autre, certaines aiment être dans l'humidité en permanence tandis que d'autres, comme les cactus et les plantes grasses, n'ont besoin d'eau qu'une fois par mois.

La plupart des plantes préféreront quand même être arrosées 2 à 3 fois par semaine. Utilisez un petit arrosoir ou un vaporisateur et ajoutez assez d'eau à chaque fois pour que la terre soit humide sans devenir boueuse.

Température et hygrométrie, une question d'équilibre

Les plantes d'intérieur souffrent souvent d'une chaleur excessive ! Dans nos appartements, température élevée rime souvent avec sécheresse de l'air. Or, un degré élevé d'hygrométrie est nécessaire pour la bonne santé des plantes d'intérieur.

Un compromis acceptable se situe vers 18°C. Et en plus, vous aurez la satisfaction d'économiser de l'énergie.

Toutefois, il faut faire attention à la proximité des radiateurs : les cactus s'en accommodent, mais pas les plantes vertes !

Bien les nourrir

Utilisez de préférence des engrais équilibrés : évitez les produits " coup de fouet ", toujours trop riches en azote. Ils donnent effectivement des résultats rapides, mais de manière artificielle. Employez plutôt un engrais Bio spécial plantes vertes. Effectuez les apports pendant la période de croissance, en majorité entre mars et septembre. Un apport nutritif tous les 15 jours est suffisant et faites attention à ne pas dépasser les doses prescrites sur les boîtes.

Prendre soin des feuilles, les dépoussiérer

La poussière s'accumule vite dans nos logements, et quand on fait le ménage, on oublie souvent les plantes, alors que leurs feuilles prennent la poussière autant que les meubles. Or, c'est par les feuilles que la plante respire et transpire, et que la photosynthèse se fait. Il donc très important que les feuilles soient propres. Pulvérisez généreusement de l'eau sur et sous les feuilles. Si elles sont assez grosses et pas trop nombreuses, il est possible de les nettoyer avec une éponge propre humide, ou un chiffon humide. Entre ces phases " humides ", on peut se contenter de passer le plumeau à poussière.

Plantation et rempotage

On rempote une plante quand le système racinaire devient trop imposant et tapisse la motte, quand la croissance est ralentie, c'est-à-dire quand les nouvelles feuilles peu nombreuses et plus petites, ou encore, quand elle fleurit trop peu. Dans tous les cas, choisissez un contenant dont le diamètre est supérieur de 2 ou 3 cm à celui de l'ancien contenant. Indispensable à prévoir, le drainage : disposez des billes d'argile ou des cailloux au fond du pot. Ce rempotage doit être effectué de préférence à la fin de l'hiver, avant le démarrage de la végétation.