Recette : le #cocktailmelon en un tweet

Recette : le #coktailmelon en un tweet
Recette : le #coktailmelon en un tweet - © Maryne Mahy

Vous cherchez un rafraîchissement pour lézarder au soleil en toute tranquillité ? Cette semaine, on vous propose un cocktail fruité à base de vodka qui a l'originalité d'être servi directement dans un melon. La recette est si simple qu'elle tient en 140 caractères !

Ce n'est peut-être pas très sophistiqué, mais nos recettes #tweetcook ont au moins le mérite d'être rapides et faciles à réaliser. Et pour être sûr que ces 140 caractères sont inratables, nous testons d'abord la recette pour pouvoir en débattre avec vous.


Attention les yeux, ça va aller vite :

 


Concrètement, ça donne quoi ?

Pour un coktail vraiment réussi, mieux vaut choisir un melon bien mûr. Vous pouvez diviser votre melon en deux ou faire comme nous et découper simplement le sommet pour en faire un "chapeau". Les deux sont aussi bons, mais le chapeau a souvent son petit succès auprès des invités. Après avoir enlevé les graines et découpé la pulpe à l'aide d'une cuillère, on dépose les morceaux dans un blender. Puis on ajoute la vodka et le sucre de canne liquide. Quelques feuilles de menthe en plus donneront un goût plus rafraîchissant à votre cocktail.

Après environ une minute, le mélange devient liquide, mais mousseux... Pas de panique, c'est normal ! Une fois le mélange versé dans le melon, on le place au frigo une bonne heure afin qu'il soit bien frais et que la mousse disparaisse. Si vous avez trop de "jus", n'hésitez pas à le verser dans une tasse et à le faire reposer. Une fois que vous aurez vidé votre melon, vous pourrez ainsi le remplir à nouveau.

Avant de passer à la dégustation, on mélange bien le tout et on y ajoute encore quelques feuilles de menthe ciselées. On glisse une paille dedans et on sirote (toujours avec modération bien sûr).
 


Lola Diet

Vous avez testé cette recette ? Dites-nous ce que vous en avez pensé via Twitter ou sur Instagram ! Nous nous ferons un plaisir d'en discuter avec vous !