Pâques : du chocolat à toutes les sauces

Tentation Fromage prépare une box associant fromages et chocolat pour pâques
2 images
Tentation Fromage prépare une box associant fromages et chocolat pour pâques - © Tentation Fromage

A Pâques, inutile d'attendre le dessert ou les petites faims intempestives pour croquer dans un oeuf en chocolat. L'or noir s'invite à tous les moments du repas. Voici trois autres façons de le manger.

 

A l'heure du fromage

Voilà le plat principal débarrassé, le plateau de fromages débarque. Cerneaux de noix et chutneys en tout genre sont légions pour accompagner pâtes de brebis et fromages de caractère, tout comme ajouter des carrés de chocolat ne serait pas une hérésie. Idées d'associations : La mimolette extra-vieille et le chocolat au lait, le chèvre et le chocolat noir 70%, tout comme le gorgonzola.

 

En sauce

Preuve que l'accord du chocolat avec le fromage fonctionne, les Italiens préparent une recette de pâtes au chocolat en sauce au gorgonzola. En fait, ce sont les pâtes fraîches elles-mêmes qui sont préparées à base de cacao non sucré. Si l'association peut surprendre, une explication quasi-scientifique explique le bon accord. En fait, la bouche saline du gorgonzola est adoucie par la douceur du chocolat.

Dans un registre plus "français", le test le plus facile consiste à choisir une recette à base de sauce au vin rouge, pour faire fondre un carré de chocolat dans celle-ci à la fin de la cuisson. Les plats de viandes de caractère, comme le gibier, s'y prêtent idéalement. Astuce : si la sauce est trop liquide, le chocolat permettra de l'épaissir légèrement en toute fin de préparation. Enfin, les desserts au chocolat étant souvent accordés à un verre de porto, on peut retenir cet accord pour "pimper" une sauce au porto avec un carré de chocolat. 

 

Comme une épice

A l'évocation du chocolat, un goût sucré titille les papilles. Pourtant, à l'origine, il s'agit d'une saveur qui a été adaptée aux bouches européennes surprises par l'amertume de ce trésor gourmand venu du nouveau monde. On peut ainsi revenir aux origines du cacao en cuisine en l'utilisant comme une épice.

Dans ce cas, on utilisera de préférence du cacao non sucré pour tenter l'expérience. D'ailleurs, on peut saupoudrer le chili con carne de cacao en poudre. Rappelons que la célèbre sauce mexicaine mole - prononcer "molé" -, est une recette de viande en sauce qui marie piment et cacao. Elle permet de napper des morceaux de volaille.