Saison, cuisson, types… Tout sur les asperges

C'est la saison des asperges!
3 images
C'est la saison des asperges! - © Sarah_Loetscher, Pixabay

C’est la pleine saison des asperges ! Si vous n’en avez pas encore dégusté, c’est le moment, c’est l’instant. À partir de la mi-avril jusqu’à fin juin, elles sont délicieuses. Ça sent bon le printemps ! L’occasion pour nous de tout vous dire (ou presque) sur ce délicieux légume printanier. C’est parti, tous à vos livres de recettes !

1. Vertes, blanches, violettes… Quelles différences ?

Sur les étals de votre supermarché, vous pouvez distinguer trois types d’asperges : des blanches, des vertes et des violettes. En réalité, ce ne sont pas des variétés différentes. Elles sont uniquement exposées différemment au soleil.

  • Les asperges blanches ne voient jamais la lumière du jour. Elles sont cueillies dès qu’elles sortent légèrement de terre. C’est pourquoi, elles restent blanches. Les asperges blanches sont grosses et tendres, mais elles ont moins de goût que les autres.  
  • Les asperges violettes pointent le bout de leur nez de quelques centimètres avant d’être récoltées. Contrairement aux asperges blanches, leur goût est très fruité.
  • Les asperges vertes, quant à elles, poussent à l’air libre. Elles sont ramassées lorsqu’elles mesurent une quinzaine de centimètres. C’est la Roll des asperges. Elles sont délicieuses !

2. Attention à son aspect !

Choisir ses asperges, blanches, vertes ou violettes, n’est pas très compliqué. Mais il faut être attentif à plusieurs choses. Les pointes des asperges doivent impérativement être serrées. Les tiges sont fermes et cassantes. Et le pied reste brillant et humide. Plus il est humide plus la récolte est récente.

3. Les asperges passent à la casserole

C’est bien joli d’être en pleine saison des asperges, mais il faut savoir les cuisiner pour en manger ! Voici quelques conseils. Il est primordial d’éplucher les asperges blanches et violettes avec un économe. Partez de 3 centimètres en dessous de la tête de l’asperge et descendez jusqu’à la base. Faites ce geste au moins deux fois pour éliminer les parties filandreuses. Si vous n’avez pas envie de vous casser la tête, mangez des asperges vertes. Ce sont les seules qu’il ne faille pas éplucher. 
Coupez ensuite le pied des asperges. Et ça, c’est valable pour toutes les couleurs.

Pour la cuisson, privilégiez la cuisson à vapeur pour garder les minéraux. Ou sinon, vous pouvez les cuire dans de l’eau bouillante salée. Une vingtaine de minutes pour les blanches et les violettes et 5 minutes pour les vertes.

Dernière astuce : pour préserver la couleur verte de vos asperges, rien de plus simple ! Plongez-les dans l’eau froide juste après la cuisson.

4. Elles ne se conservent pas longtemps

Les asperges se conversent jusqu’à 3 jours dans votre frigo. Emballez-les dans un linge humide. Une fois cuites, dégustez-les rapidement, car elles perdent leur goût et deviennent molles.

5. Mon pipi pue l’asperge !

Si après avoir mangé des asperges, vous devez aller aux toilettes, c’est normal ! Elles sont composées à 90 % d’eau. En plus, elles possèdent une action diurétique avec un rapport élevé en potassium/sodium. Et si votre urine ne sent pas bon, c’est normal aussi ! C’est à cause des composés soufrés de dégradation et d’élimination.   

Les asperges se mangent à toutes les sauces. Mais comme notre duo, Max et Fanny, restez simple et dégustez-les avec une sauce au beurre ou une sauce mousseline.