3 fromages indispensables à notre chef étoilé

Les trois fromages préférés de Max.
4 images
Les trois fromages préférés de Max. - © Free-Photos, Pixabay

Notre chef étoilé, Max, a sélectionné, rien que pour vous, ses trois fromages préférés. Il vous livre aussi des conseils et quelques idées de recettes. C’est parti pour un voyage de fromages à travers l’Europe !

1. Le parmesan

Qui n’a jamais mangé de parmesan ? Ils en servent à toutes les sauces dans les restaurants italiens et à juste titre. C’est tellement bon ! Le parmesan est à l’Italie ce que Max est à « Max & Fanny », un peu indispensable. Originaire de Parme dans le Nord de l’Italie, le parmesan bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP). Il doit donc répondre à des règles extrêmement strictes. Il doit être fabriqué à base de lait de vache mais pas n’importe quelle vache, de la race reggiana. Et Le Parmigiano Reggiano est affiné au minimum 12 mois. Il possède un goût fruité et piquant qui relève beaucoup de plats.

D’ailleurs, notre chef étoilé, lui, ajoute du parmesan dans ses pâtes, dans des salades ou encore sur un Carpaccio. Il a réalisé une excellente recette de Carpaccio que vous pouvez revoir en cliquant ici.

Les conseils du chef : prenez le parmesan à la découpe et non pas pré râpé. Privilégiez le vieux parmesan, il est meilleur.

2. L’Emmental

On quitte l’Italie pour se rendre en Suisse avec l’Emmental. Ce fromage est aussi produit en France et en Allemagne. Comme le parmesan, l’Emmental suisse dispose d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).

Petite question : que mange la souris Jerry dans « Tom et Jerry » ? De l’Emmental ou du gruyère ? C’est une question piège ! C’est évidemment de l’Emmental. Les deux fromages sont souvent confondus et pourtant la différence est frappante. L’Emmental a des trous alors que le gruyère n’en a pas ! C’est aussi simple que ça. Mais attention, ça se complique. En France, les deux fromages ont des trous alors comment les différencier ? Ceux de l’Emmental sont beaucoup plus gros et irréguliers. En plus, le goût du gruyère français est plus prononcé que celui de l’Emmental.

Notre talentueux chef vous propose de déguster ce fromage de la manière la plus simple possible c’est-à-dire avec une salade de blé ou alors dans la préparation de croquettes au fromage.

Les conseils du chef : privilégiez un emmental qui dispose d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). C’est un gage de qualité. L’Emmental suisse est particulièrement bon ! Et idéalement, ne le choisissez pas râpé mais en bloc.

3. La mimolette

Plus proche de chez nous, la mimolette provient du Nord. Mais où dans le Nord ? La France et les Pays Bas se disputent la paternité de ce fromage. Il se raconte qu’au XVIIe siècle, ces deux pays sont en guerre. Jean-Baptiste Colbert, ministre de Louis XIV, aurait interdit l’importation du fromage venu des Pays Bas et aurait demandé aux fermiers français de reproduire l’Edam, un fromage hollandais. Ils auraient appelé cette reproduction: mimolette française ou encore « boule de Lille »…

Bref, quelle que soit son origine, la mimolette est caractérisée par une couleur orange. Est-ce que c’est vraiment naturel tout ça ? Cette couleur vient d’un colorant naturel insipide.

Il existe différents types de mimolette : jeune (3 mois d’affinage), demi-vieille (6 mois d’affinage), vieille (12 mois d’affinage) et extra-vieille (18 mois d’affinage). Plus la mimolette est vieille, plus sa couleur est orange, sa texture est cassante et son goût est corsé !

Selon Max, un soufflé se marie parfaitement bien avec une crème de mimolette. Ça donne l’eau à la bouche tout ça !

Les conseils du chef : Il faut qu’elle soit dure et surtout bien orange.

Si vous souhaitez voir les recettes de Max, il vous suffit de vous rendre sur notre chaîne Youtube.