Qui était Anthony Bourdain ?

Le chef et critique Anthony Bourdain se serait suicidé ce vendredi 8 juin
Le chef et critique Anthony Bourdain se serait suicidé ce vendredi 8 juin - © ANGELA WEISS / AFP

Les chefs Gordon Ramsay en Grande-Bretagne et René Redzepi au Danemark, le pâtissier Dominique Ansel à New York, le critique culinaire Gilles Pudlowski en France...

Après l'annonce de la mort d'Anthony Bourdain sur CNN, la triste nouvelle a déjà fait le tour monde, suscitant d'emblée de nombreuses réactions. Voici pourquoi la disparition du "bad boy de la gastronomie" émeut.  

 

Au même titre que certains chefs français sont devenus des "people" fréquentant le who's who de la musique et du cinéma, Anthony Bourdain, compagnon de l'actrice et réalisatrice Asia Argento, était un membre du show-business américain. L'acteur Josh Gad ("La Belle et la Bête", "Le Crime de l'Orient Express") a réagi rapidement à la nouvelle sur Twitter, partageant son émotion.

Anthony Bourdain a acquis sa notoriété en réussissant une carrière télévisée, comptant dernièrement sur le programme "Parts Unknown".

Les téléspectateurs français l'ont sans doute aperçu sur des chaînes telle que "Evasion", qui ont retransmis plusieurs de ses émissions comme "24h avec Anthony Bourdain" ou "Anthony Bourdain : sans réservation".

 

Sur son compte Instagram, le patron français du classement des "50 meilleurs restaurants du monde" (World's 50 Best Awards), Nicolas Chatenier, écrit : "Il a été un des géants de la cuisine à la télévision. Il vient de disparaître à Paris. Sans lui, sans ses émissions survoltées, la cuisine n'aurait pas pris la place qu'elle a aujourd'hui dans les médias. Je me souviens avoir lu son livre "Kitchen Confidential" avec fébrilité tellement il révélait une vision de la cuisine vue de l'intérieure dans toute sa vérité crue. Son influence, si elle n'est pas culinaire, est énorme sur la médiatisation de la cuisine. En ce sens, ce fut un formidable passeur". 

 

Armé de sa gouaille, d'un phrasé sans concession et d'un vocabulaire volontairement grossier parfois, le présentateur sillonnait le monde en quête de saveurs authentiques, cherchant à rencontrer et nouer des relations fortes avec les populations locales.

Il n'hésitait pas s'extasier devant une assiette de jambon ibérique ou un cornet de glace italienne. Le cuisinier globe-trotteur a goûté les spécialités du Mozambique jusqu'à celles de Sydney, en Australie.

Au fil de ses programmes, il s'est construit un personnage très rock'n roll, osant partager ses expériences les plus folles et ses excès interdits, lui valant d'être reconnu volontiers comme "le bad boy de la gastronomie".  

 

Mais Anthony Bourdain était avant tout un chef cuisinier. Il prit la tête des fourneaux de la Brasserie Les Halles, à Manhattan (New York), son certificat de l'Institut Culinaire d'Amérique en poche. 

C'est son livre, paru en 2000, "Kitchen Confidential", qui le lança dans l'espace public. 

Anthony Bourdain a été retrouvé mort à Paris ce vendredi 8 juin, par son ami Eric Ripert, chef du restaurant triplement étoilé "Le Bernardin", à New York. Il avait 61 ans.