Oui aux produits surgelés à la maison, mais pas au restaurant

Oui aux produits surgelés à la maison, mais pas au restaurant.
Oui aux produits surgelés à la maison, mais pas au restaurant. - © Ekaterina Nosenko - Getty Images

Près de sept Français sur dix (67%) considèrent les produits surgelés comme des ingrédients de qualité, rapporte une étude YouGov ce vendredi 13 mars. Pour autant, ils ne souhaitent pas les retrouver dans leur assiette au restaurant.

Surtout des légumes

Le rayon des produits surgelés serait l'un des éléments incontournables d'une cuisine. 35% des personnes interrogées mixent dans leur congélateur des aliments frais surgelés par leurs soins et d'autres achetés en magasin. La surgélation apparaît comme une vraie aide au quotidien. Seuls 11% de consommateurs achètent uniquement des produits frais. 

Parmi les ingrédients déjà congelés que préfèrent choisir les Français, près des trois quarts (74%) sont des légumes. Sinon, 58% achètent du poisson et 39% des plats cuisinés.

Sans surprise, le gain de temps s'impose comme la première motivation (56%), avant l'envie de cuisiner rapidement (50%) ou de piocher dans une variété de produits (47%).

35% des consommateurs qui choisissent des produits surgelés le font pour éviter le gaspillage alors que 26% approuvent leur attrait économique. Dans 72% des cas, les consommateurs font le plein auprès des grandes surfaces, contre 41% dans une enseigne comme Picard.

Pas au restaurant!

Malgré ce plébiscite, steaks et autre filets de poissons surgelés n'ont pas leur place à la carte des restaurants. 78% des Français avouent qu'ils seraient choqués de savoir que leur assiette a été composée à partir de tels ingrédients. D'ailleurs, une majorité de répondants (63%) considèrent qu'il s'agit d'une escroquerie si un restaurateur n'indique pas cette mention.

89% estiment qu'il devrait même être obligatoire de mentionner ce détail. 

Cette étude a été réalisée du 4 au 5 mars 2020 auprès de 1.019 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus.