Le batch cooking : pour continuer à cuisiner ses repas maison en déconfinement

Pendant le confinement, les Belges ont pris plaisir à se préparer de bons petits plats maison. Mais avec le déconfinement, nous risquons de ne plus avoir autant de temps libre devant soi pour cuisiner… À moins de pratiquer le batch cooking !

Les mains vertes ou aux fourneaux, les Belges se sont découvert de nouveaux talents en période de confinement. Le temps libéré par la diminution de la charge de travail a déplacé l’attention des consommateurs belges vers un mode de vie plus sain. Une enquête de l’institut d’études de marché et d’audit marketing GFK a révélé que l’immense majorité des Belges (96%) a réalisé des repas faits maison (+33% par rapport à leurs habitudes) et 20% ont mangé moins de plats préparés durant les deux premières semaines de confinement. En outre, un Belge sur quatre a affirmé avoir mangé plus de fruits et légumes frais qu’auparavant. Un sur cinq prévoirait également d’acheter plus de fruits et légumes frais dans les semaines à venir.

Pour continuer à préparer de bons petits plats maisons et mettre en pratique vos nouveaux talents malgré la reprise du travail et de la vie active, il existe une solution : le batch cooking.

Le batch cooking, c’est quoi ?

"Batch" en anglais signifie "en lot, regrouper, en une fois". Le batch cooking consiste donc à préparer à l’avance, en une seule session de cuisine, les bases de tous vos repas de la semaine.

Pour réduire le temps passé dans la cuisine à préparer ses repas quotidiens, on consacre quelques heures le dimanche (ou un autre jour) pour cuire ses légumes, ses protéines, et autres aliments qu’on assemblera ensuite pendant la semaine. A la différence du "Meal prep" – une autre discipline très en vogue qui consiste à préparer des plats complets qui se conservent au frigo pour le reste de la semaine - le batch cooking implique un minimum d’assemblage, voire un peu de cuisson le jour J. Faire des confitures parce qu’on a des fraises en abondance dans son jardin, préparer une énorme lasagne et congeler ensuite de petites portions, ou récupérer la sauce du bœuf bourguignon pour en faire une sauce pour les pâtes, sont aussi considérés comme du "batch cooking". L’idée est tout simplement de "cuisiner en lot" en réassortissant les aliments, comme nos grands-mères avaient l’habitude de faire.

Cette discipline comporte de nombreux avantages :

• On gagne du temps : une seule grosse session par semaine, et puis on assemble des bons petits plats en un temps record le reste de la semaine ;

 On mange plus sainement en privilégiant le "home made" : exit les plats préparés chers et hypercaloriques parce qu’on a la flemme de cuisiner ;

On gagne de l’argent : on évite le gaspillage alimentaire en n'achetant que ce dont on a besoin ;

• On se libère l’esprit : planifier ses repas à l’avance diminue la charge mentale !

 

Le batch cooking, comment ça marche ?

2 images
© Getty Images/iStockphoto

Le batch cooking demande un peu de créativité, d’organisation et de discipline. Car avant de se mettre aux fourneaux, il convient de planifier ses repas de la semaine intelligemment, en imaginant des plats qui réutilisent les mêmes ingrédients sous différentes formes. Par exemple : une grosse portion de pois chiche cuisinée à l’avance servira à faire des falafels mardi, du humus pour accompagner les légumes de jeudi et donneront du croquant à la salade gourmande de vendredi.

Une fois que tous les repas sont choisis et planifiés, on dresse la liste des ingrédients dont on aura besoin. Après avoir fait les courses, on consacre ensuite 1h ou 2h à précuire les différents aliments que l’on conservera soit frigo soit congélo (dans le cas d'une énorme lasagne que vous prévoyez de manger la semaine suivante par exemple). L’heure du repas venue, il ne restera plus qu’à assembler, réchauffer ou parfaire les préparations en dernière minute.

Attention toutefois à privilégier les aliments "fragiles" en début de semaine et ceux plus résistants en fin de semaine.

Où trouver l’inspiration ?

Parce qu’il n’est pas toujours facile d’être inventif et de planifier soi-même ses repas et la liste d’ingrédients nécessaires pour toute la semaine, voici des sources d’inspirations pour vos futurs batch cooking :

Les meilleures recettes de batch cooking Marmiton : 19,90€

En 2h je cuisine pour toute la semaine : 24,95€

• Batch cooking – Je cuisine une fois le week-end pour toute la semaine : 21,90€

• Le site cuisine-addict.com qui propose des menus et recettes batch cooking "tout fait" par saison

 

Bon appétit !