Lafite va commercialier son premier vin chinois en 2018

Vignoble de la péninsule de Shangdong, en Chine.
Vignoble de la péninsule de Shangdong, en Chine. - © AFP PHOTO

Après une attente de dix ans, le domaine bordelais propriétaire de la marque Lafite est enfin prêt à commercialiser son premier vin chinois à l'automne prochain.

Dans un entretien avec le magazine Decanter, (en anglais), les Domaines Barons de Rothschild, société mère du château Lafite Rothschild, déclarent qu'ils commercialiseront leurs premières bouteilles de vin chinois à l'automne 2018.

Cette sortie marquera les grands débuts de l'un des projets viticoles les plus attendus de ces dernières années, depuis son initiation il y a dix ans. Le projet du domaine de Penglai est en effet né en 2008. Au lieu de planter des vignes dans la région vinicole la plus célèbre de Chine, le Ningxia, qui abrite 250 domaines, les Barons de Rothschild ont choisi de s'implanter près de la ville de Penglai, dans la péninsule orientale de Shangdong.

Cette péninsule située dans l'est de la Chine a une histoire viticole séculaire. LVMH, concurrent des Barons de Rothschild, a choisi en revanche la province du Yunnan pour planter ses vignes.

Cet automne marque les cinquièmes vendanges pour les Barons de Rothschild. Des 25 hectares plantés en 2011, 55% sont en cabernet sauvignon, 15% en cabernet franc, 10% en syrah et 10% en merlot. Selon "Decanter", 25 hectares supplémentaires sont prévus en 2018.

La production initiale devrait être comprise entre 2.000 et 3.000 caisses et sera vendue principalement en Chine. La Chine devrait devenir en 2020 le second pays consommateur de vin derrière les États-Unis, selon les derniers chiffres de l'International Wine & Spirit Research Group. 

Le ralentissement de l'économie et les lois anti-corruption ont toutefois ralenti la consommation de vin en Chine l'année passée.