De musicien à succès à fin gourmet, il n'y a qu'un pas pour Travis Scott

Le rappeur américain Travis Scott a créé son propre menu pour McDonald's, qui sera disponible aux Etats-Unis du 8 septembre au 4 octobre.
Le rappeur américain Travis Scott a créé son propre menu pour McDonald's, qui sera disponible aux Etats-Unis du 8 septembre au 4 octobre. - © Image Courtesy of McDonald's

Vous avez adopté le dab pour faire comme Skippa Da Flippa, ou porté un grillz pour imiter Gucci Mane ? Préparez-vous maintenant à changer votre alimentation. Travis Scott est le dernier musicien en date à se lancer dans la gastronomie à travers un nouveau partenariat avec McDonald’s.

Cette collaboration inattendue, au doux nom de "Cactus Jack for McDonald’s", prend la forme d’un menu spécialement pensé et réalisé par le rappeur américain aux 45 millions d’albums vendus.

Les amateurs de fast-food se lécheront les babines avec un burger composé d’un steak, de deux tranches de fromage, trois tranches de bacon, deux lamelles de cornichons, de la salade ainsi qu’un filet de moutarde et de ketchup. Le tout accompagné, bien sûr, d’une moyenne frite, de sauce barbecue et d’un Sprite. Rien de très original mais avec le nom de Travis Scott en plus, ce sera sûrement meilleur, non ?

C’est la première fois en près de trois décennies que McDonald’s s’associe avec un artiste de renom pour customiser son menu. Le dernier en date n’était autre que la légende du basketball Michael Jordan, qui avait donné son nom à un burger et une sauce barbecue en 1992.

Un business des plus juteux

Bien que ce partenariat entre Travis Scott et McDonald’s peut sembler révolutionnaire, les musiciens sont de plus en plus nombreux à revisiter leurs plats préférés pour le plus grand plaisir (gustatif) de leurs fans.

C’est notamment le cas du chanteur iconoclaste Post Malone, qui s’est associé à la marque Doritos en janvier pour lancer ses propres chips Hot Flamin' Limon. Pour marquer l’occasion, l’artiste aux multiples Grammy Awards avait donné de sa personne dans un spot publicitaire dans lequel on le voyait se faire tatouer le nom de cette nouvelle variété de chips sur le visage.

Si ces nouveaux produits estampillés "musicien" peuvent exaspérer les amateurs de gastronomie les plus tatillons, cette stratégie marketing peut s’avérer extrêmement lucrative pour les marques.

Doritos et Pepsi en font l’expérience durant le Super Bowl 2019, lorsqu’ils ont réveillé les papilles de millions d’Américains grâce à la diffusion de deux spots publicitaires avec Chance the Rapper, les Backstreet Boys, Cardi B et Lil Jon. Un sondage YouGov avait révélé, par la suite, que leur intention d’achat avait bondi de 9,2 et 4,6%.