Coronavirus : l'organisation "50 Best Restaurants" se mobilise pour les restaurateurs

Le chef Mauro Colagreco, du restaurant Mirazur de Menton, était en tête du classement 2019 des 50 Meilleurs Restaurants du monde.
Le chef Mauro Colagreco, du restaurant Mirazur de Menton, était en tête du classement 2019 des 50 Meilleurs Restaurants du monde. - © VALERY HACHE/AFP

Les organisateurs du célèbre classement "World's 50 Best Restaurants" ont dévoilé les détails d'une nouvelle campagne qui vise à aider l'industrie de la gastronomie, particulièrement touchée depuis que la crise sanitaire liée au Covid-19 a entraîné la fermeture de leurs établissements.

Au lieu de proposer ses traditionnels prix, l'organisation a lancé la campagne "50 Best for Recovery", un programme comprenant des levées de fonds, un portail de contenu digital et un sommet qui se tiendra de façon virtuelle à l'automne.

En plus d'entreprises partenaires, la collecte de dons fera appel aux consommateurs, qui pourront ainsi soutenir leurs restaurants et chefs préférés via des promesses de dons.

Soutenir un secteur en grande difficulté

Dans les prochaines semaines, les gastronomes pourront enchérir pour soutenir les plus grands chefs de la planète dans le cadre de la vente aux enchères "Bid for Recovery", prévue pour juin.

Les chefs et les propriétaires de bars de la liste pourront aussi partager leurs recettes avec les consommateurs confinés dans le cadre d'un e-book appelé "Home Comforts."

Pour les chefs en devenir, un concours sur les réseaux sociaux encouragera les consommateurs à préparer des plats inspirés du précédent livre de recettes. Les plats seront ensuite évalués par de grands chefs sur les mêmes réseaux.

Un espace comprendra par ailleurs du contenu pour les restaurants, restaurateurs et les chefs, mais aussi pour les amateurs de bonne chère.

Au lieu du traditionnel gala, qui devait à l'origine se tenir à Anvers en juin, un sommet virtuel sera proposé en septembre. Il comprendra des masterclass, des interviews et des forums de discussions sur l'avenir de la haute gastronomie mondiale et des moyens nécessaires pour la reconstruire.

La prochaine édition des prix "World's 50 Best Restaurants" a été repoussée à 2021.