Comus et Gasterea, un nom qui ne dit pas tout à "La Dinette des Grandes"...

Emmanuelle et Vanessa nous partagent leurs bonnes adresses food de Bruxelles au travers de leur blog : La Dinette des Grandes.
Emmanuelle et Vanessa nous partagent leurs bonnes adresses food de Bruxelles au travers de leur blog : La Dinette des Grandes. - © DR/La Dinette des Grandes

La Dinette des Grandes, c'est l'aventure culinaire entreprise par Emmanuelle et Vanessa, à Bruxelles. Ces deux gourmandes proposent un blog où sont répertoriées et TOUJOURS testées les (meilleures) adresses gastronomiques ou non de notre capitale. Elles nous présentent aujourd'hui celle d'un glacier artisanal qui vaut le détour.

À Bruxelles, quand le soleil tape et que l’envie d’une glace pointe le bout de son nez, nous pouvons désormais nous targuer de connaitre la meilleure adresse pour déguster de vraies glaces artisanales. Même si le nom de “Comus et Gasterea” est imprononçable, ses glaces valent le détour!

Derrière Comus, il y a Gasterea… Non, je déconne. Derrière Comus, il y a Michel. Michel comment ? Michel Comus, pardi ! Comme le dieu des festivités. Non, Gasterea n’est pas la femme de Comus mais une muse. Non pas la muse de Michel, celle de Comus. Oh et puis zut, de toute façon, nous ne sommes pas là pour des cours de mythologie !

Alors, plutôt que de vous prendre la tête sur Wikipedia, faites comme nous et entrez chez Comus et Gasterea ! Ce glacier bruxellois cultive l’art de la glace. Ici, l’artisanat retrouve ses lettres de noblesse. L’homme fait tout lui-même de l’achat de la matière première à l’élaboration de la recette (sans aide de quelconque produit chimique ou base industrielle) à chaque fois accordée au produit travaillé et son niveau de sucre. Car Michel insiste “une fraise de novembre n’est pas une fraise d’avril”. Oui, vous l’aurez deviné, Comus et Gasterea est slow food.

Mais, pour nous, ce qui compte c’est le résultat. Et là, on n’est pas déçues! Même carrément surprises. Le sorbet au chocolat (85% de cacao!) se mangerait bien par litre entier. Quant à la glace “Marrakech”, une glace aux épices rappelant le ras-el-hanout, c’est une bonne découverte! Enfin, après avoir goûté ma glace, je n’ai évidemment pas pu résister à goûter celle d’Emmanuelle. Elle avait pris griottes et lait d’amande. Griottes m’a donné la sensation d’avoir mâché de vraies cerises, à l’instant, pour avoir un goût aussi puissant et juste au niveau du palais.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plus de 480 parfums à Comus et Gasterea. La mauvaise, c’est que comme c’est une petite production (raisonnée), les parfums changent très souvent et vous ne serez absolument pas sûrs de tomber sur les mêmes que nous.

Pour les vrais aventuriers, testez un parfum salé tels que chicon, trois poivres, etc. Car Comus et Gasterea, c’est aussi sortir des sentiers battus des grands glaciers avec des parfums inédits!

 

La Dinette des Grandes

Retrouvez cette adresse et bien d'autres encore sur le blog d'Emmanuelle et Vanessa : La Dinette des Grandes