Bordeaux: quels sont les classements à connaître?

Bordeaux: quels sont les classements à connaître?
Bordeaux: quels sont les classements à connaître? - © Brycia James - Getty Images

Les Crus Bourgeois du Médoc ont dévoilé hier leur tout nouveau classement, qui liste les meilleurs d'entre eux, jusqu'à désigner les exceptionnels. Voilà un annuaire à ne pas confondre avec le fameux classement de 1855 ou celui des Graves.

Retour sur la composition et les différences des classements de vins en Gironde.

Le classement de 1855

Impulsé lors de l'Exposition universelle de 1855 à la demande de Napoléon III, le plus célèbre des listings de vins de Bordeaux a vocation à les mettre en lumière, notamment les crus du Médoc, qui avaient la préférence de l'Empereur. Si ce classement est une référence, il ne sera pourtant reconnu par les autorités françaises qu'en 1952.

Et contrairement à ce qu'un profane pourrait imaginer, ce n'est pas la qualité d'un terroir qui engage un château dans ce palmarès

Mais la notoriété de son cru ainsi que le prix des transactions. Revu en 1973, le classement de 1855 compte 61 vins rouges, tous produits dans le Médoc, à l'exception d'un cru en Graves. Les châteaux les plus prestigieux sont classés premiers crus, à l'image du château Margaux ou de Haut-Brion à Pessac-Léognan. Au total, il existe cinq classes de grands crus. En blanc, 26 crus sont recensés, situés à Sauternes et à Barsac. Il n'y a qu'un seul premier cru supérieur: le légendaire château Yquem.

Consulter le classement de 1855: www.bordeaux.com

Le classement des Graves

A la sortie de Bordeaux, le long de la Garonne, les vignobles des Graves (en référence au sol fait de graviers, de galets, de sable et d'argile abandonné par le fleuve) rayonnent aussi à travers ses stars bachiques. En 1953, l'Institut national des appellations d'origine (INAO) décida de répertorier les meilleurs domaines. Six ans plus tard, la liste était révisée. On compte désormais 16 crus, tous appartenant à l'appellation de Pessac-Léognan. Le château Haut-Brion fait office d'exception: il est est l'unique domaine à bénéficier d'une présence dans le classement des Graves et dans celui de 1855.

Consulter le classement des Graves: www.bordeaux.com

Le classement de Saint-Emilion

Plus facile à appréhender, il s'agit ici de cerner les meilleurs châteaux œuvrant sur l'appellation de Saint-Emilion. Car si célèbres soient les crus de ce vignoble bordelais, ils n'apparaissent pas dans le classement de 1855. En 1954, un premier classement est établi et il est décidé que cette sélection sera révisée tous les dix ans. Voilà une grande différence avec le classement de 1855, qui reste figé. C'est en 2012 que la dernière écurie bachique a été constituée.

Les meilleurs premiers grands crus sont listés en classe A (4), les seconds en classe B (14) et les 66 autres en grands crus classés.

Les châteaux sont distingués en fonction de leur réputation et de la qualité de leurs nectars.

Consulter le classement des Grands Crus de Saint-Emilion: www.bordeaux.com

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc

Dans le très alléchant vignoble du Médoc, le classement de 1855 ne constitue pas le seul point de repère pour les amateurs, d'autant que la spéculation de nombreux domaines rend quasiment inaccessibles leurs vins au grand public. Des crus bien plus accessibles sont répertoriés dans un classement qui connaît une nouvelle jeunesse depuis le 20 février 2020. Le contenu du précédent avait été pointé du doigt par plusieurs vignerons, qui criaient au manque d'équité.

La démarche a été homologuée par un cahier des charges et ce sont des dégustateurs indépendants, répartis en deux commissions, qui ont noté les châteaux candidats. Au total, 249 crus sont désormais identifiés dans ce classement, dont 56 sont "supérieurs" et 14 "exceptionnels". Les Crus Bourgeois du Médoc représentent 28 millions de bouteilles et 27,5% de la production du vignoble du Médoc.

Consulter le classement des Crus Bourgeois du Médoc: www.crus-bourgeois.com

Le classement des Crus Artisans du Médoc

Bordeaux, capitale des vins inaccessibles? Pas si sûr. Les oenoephiles ont beaucoup à gagner en comprenant l'existence et le fonctionnement des classements établis dans le Bordelais. Car il en est un qui est réservé à toutes ces exploitations de petite ou moyenne tailles. Historiquement, ces domaines appartenaient à des maréchaux-ferrants, des tonneliers ou des charrons. C'est la qualité qui dicte la nomination de ces crus artisans dans le listing. Sont concernées les huit appellations du Médoc: Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Consulter le classement des Crus Artisans du Médoc: www.bordeaux.com