Bees Coop, un supermarché bio, coopératif et participatif

Bees Coop, un supermarché bio, coopératif et participatif
Bees Coop, un supermarché bio, coopératif et participatif - © Tous droits réservés

Dans cette épicerie bruxelloise, pas de dividendes et pas de bénéfices : les clients sont aussi propriétaires.

 

Bees Coop n’est pas un supermarché comme les autres. Ici, les clients sont aussi propriétaires du magasin. L’objectif d’une telle démarche? Leur proposer des produits presque exclusivement bio à prix cassés. "Le magasin est un magasin coopératif et participatif", précise Bart Van Wynsberghe, responsable à Bees Coop. "Coopératif parce que les clients sont propriétaires du magasin et participatif parce qu'ils viennent travailler 3 heures toutes les 4 semaines pour des tâches variées: achalandage des rayons, réception des livraisons et également les caisses." Chaque client doit acheter une part de la coopérative du magasin d’un montant de 25 euros pour devenir actionnaire de l’épicerie et pouvoir venir profiter de ses produits. Mais chez Bees Coop, les bénéfices ne leur sont pas reversés. "On est transparent, on applique une marge d’achat qui est de 20% ou 25% […] et si jamais on fait du bénéfice, il sera réutilisé, réinjecté dans le magasin."

 

Des produits bio et écolos

Chez Bees Coop, on ne trouve presque aucun produit industriel. "La majorité des produits sont bio", explique Bart Van Wynsberghe. "On essaie également de travailler au maximum avec des producteurs/fournisseurs éthiques." On y vend par exemple la bière "100 PAP", brassée à Bruxelles par des sans-papiers. Mais Bees Coop est également une entreprise soucieuse de l’environnement. "Le vrac, pour nous, c’est essentiel parce que ça nous permet d’offrir des produits sans emballages et c’est une mission d’être plus écologique à ce niveau-là." Aujourd’hui, Bees Coop rassemble près de 2.300 coopérateurs, qui se retrouvent tous acteurs de leur consommation.