5 eaux de cuisson qui peuvent avoir une deuxième vie

Les eaux de cuisson peuvent avoir une deuxième vie !
Les eaux de cuisson peuvent avoir une deuxième vie ! - © © iStock / Reka

Pour certains, tout était mieux du temps des grands-mères. Quelle chance pour eux... car ce temps revient "à la mode".

Tout le monde se rue sur les recettes de Mamy pour faire un grand retour au naturel : faire son shampoing, son détergeant, son savon, etc. Avec nos grands-mères, il n'y a plus de déchetteries : tout est réutilisé. Aujourd'hui, nous vous apprenons à réutiliser les eaux de cuisson.

1. Celles-ci peuvent, en effet, servir à un tas de choses. Pour l'argenterie, par exemple, c'est l'idéal. Il suffit d'utiliser l'eau de cuisson de l'oseille, de la rhubarbe ou encore des épinards pour nettoyer votre argenterie. Trempez ou frottez l'argenterie avec ce jus de cuisson. Cela fonctionne parce que l'oseille, la rhubarbe et les épinards sont des légumes très riches en acide oxalique, un blanchisseur naturel.

2. L'eau de cuisson du riz est, elle, connue pour guérir les diarrhées et les irritations intestinales. Il suffit d'en boire pour soigner les symptômes. Vous pouvez le donner au bébé dans un biberon (pas salée évidemment).

3. L'eau de cuisson des pommes de terre est utilisée comme désherbant. Plutôt que de jeter l'eau de cuisson de vos pâtes, riz ou pommes de terre, récupérez-la pour la verser sur les herbes indésirables. L'eau brûle la racine de la plante ou de l'herbe indésirable. Il suffit de la verser au bas des plantes.

4. L'eau de cuisson des œufs durs est un excellent engrais parce qu'elle contient beaucoup de calcium.

5. L'eau de cuisson des haricots blancs serait un excellent détachant. Hubert en a fait l'expérience. Il a cuit des haricots dans de l'eau non salée. Ensuite, il a fait des taches sur du linge : une de tomates, une de chocolat et une de graisse. La dernière étape consistait à frotter la tache avec le jus et laver ensuite normalement. Résultats ? Pour les taches de sauce tomates, ce n'est pas concluent. Mais, surtout, cela demande un travail important. Vous devez tremper les haricots pendant près de 12 heures et les cuire pendant une heure ! Hubert déconseille de faire des haricots juste pour enlever une tache. Il faut avoir une eau de cuisson sous la main sinon ça ne sert à rien. Il a néanmoins une autre astuce naturelle pour réaliser un détachant maison : mélanger vinaigre, sel, bicarbonate, citron, savon noir et terre de Sommière.

Attention tout de même car ces recettes ne sont pas toujours infaillibles...

 

Article original de "On n'est pas des pigeons" sur notre site RTBF Info.