Voyage à Paris : 12 terrasses pour fêter le déconfinement le 19 mai

Si les terrasses sont déjà rouvertes en Belgique depuis le 8 mai, la France est un peu en retard et les parisiens ne pourront boire de panaché au soleil qu’à partir du 19 mai. Si vous devez vous rendre à Paris pour une raison ou pour une autre, voici quelques endroits où vous pourrez profiter d’un semblant de vie normale qui nous manque tant, partout dans le monde.

Grandes terrasses à Paris

  • Felicità

Direction le XIIIe arrondissement pour s’attabler dehors à la Felicità. Le plus grand restaurant d’Europe, abrité par la station F, promet 300 places au soleil qui risquent vite de trouver preneurs, d’autant que l’adresse est réputée pour ses aperitivos de choc. Rappelons que le concept lancé par le groupe Big Mamma consiste à ne prendre aucune réservation… A noter que l’équipe précise aussi avoir organisé des terrasses devant ses autres trattorias parisiennes. A bon entendeur.

Felicità, 5 parvis Alan Turing, XIIIe

  • Le Polpo

A tous ceux qui ont envie de se laisser couler au fil de l’eau, petite escapade sur les bords de Seine au nord de Paris. La péniche Polpo est un restaurant flottant. Transat, pieds dans le sable et plateau de fruits de mer vous feront presque oublier ces derniers mois de confinement.

Le Polpo, 47 Quai Charles Pasqua, 92300 Levallois-Perret

Les terrasses intimistes de la capitale française

  • Ralph’s

Pour fêter le retour de l’art de vivre à la française à l’abri des regards, les artères parisiennes offrent assez de réseaux pour s’infiltrer derrière les façades haussmanniennes et trinquer en toute discrétion. Dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, on célèbre le déconfinement à la table du Ralph’s, qui rouvre pour le déjeuner et le dîner. La prestigieuse table de Ralph Lauren sert une carte dédiée aux classiques de la cuisine américaine, avec lobster salad et burger.

Ralph’s, 173 boulevard Saint-Germain, XIe

  • La Réserve Paris

A moins que l’on ait envie de se faire plaisir en poussant les portes d’un palace. La Réserve Paris, qui s’est illustrée en étant le premier établissement de luxe à proposer la vente à emporter durant le confinement, dispose d’une terrasse intimiste, à deux pas de l’Arc de triomphe, où l’on partage avec plaisir une coupe de champagne, piochée dans sa cave d’exception. Rappelons que le restaurant gastronomique du chef, Jérôme Banctel, a déjà été honoré d’un award par le magazine "Wine Spectator" qui félicite les plus belles sélections bachiques.

La Réserve Paris, 42, avenue Gabriel, VIIIe

Trois rooftops parisiens

  • Le Perchoir Ménilmontant

Pour les amateurs de rooftop et d’apéritifs en hauteur, Le Perchoir Ménilmontant a repensé son bar et sa terrasse et risque de décupler le plaisir de partager un cocktail. Déjà très prisé avant le confinement, le lieu a mis en place des créneaux de réservation pour s’assurer une place entre 16h et 21h la semaine, et de 12h à 21h le week-end.

Le Perchoir Ménilmontant, 14 rue Crespin du Gast, XIe

  • Fluctuart

Autre type de rooftop, celui du centre urbain flottant Fluctuart. Situé à proximité du pont des Invalides, le spot adoré des fans de street-art dispose d’un toit-terrasse d’où l’on peut admirer la tour Eiffel et le Grand Palais.

Fluctuart, Port du Gros Caillou, VIIe

  • L’Herbarium

En face du superbe musée des Arts et Métiers se cache une pépite dont seule Paris connaît le secret. Les non avertis pourraient passer à côté sans se retourner. Pourtant, perché en haut de l’hôtel National des Arts et Métiers se niche un bar où il fait bon siroter un cocktail aux saveurs travaillées à la tombée du jour. La vue panoramique à 360° est cependant limitée à 30 personnes. A vos réservations !

L’Herbarium, 243, rue Saint-Martin, IIIe

Des terrasses voyageuses mais parisiennes

  • Etsi

En attendant de retourner à l’aéroport et de prendre des vacances en Grèce, direction la terrasse d’Etsi. Parce qu’il ne faut pas seulement songer aux terrasses des traditionnels apéritifs, les adresses des restaurateurs talentueux sont aussi une bonne pioche. La cheffe Mikaela Liaroutsos a installé tables et chaises devant son repaire à popote hellénique où déguster frites à la féta, œufs mollets croustillants et artichauts poivrade.

Etsi, 23-25 rue Eugène Carrière, XVIIIe

  • Candelaria

Pour les amateurs de saveurs mexicaines, le très adulé Candelaria est bel et bien de retour avec ses cocktails à la tequila et au mezcal tout comme ses tacos et ses paletas. L’adresse à succès de Quixotic Project ouvre ses portes jusqu’à 22h.

Candelaria, 52 rue de Saintonge, IIIe

Manger et boire en terrasse à Paris

  • La Scène

Les foodistas qui attendent avec impatience de réserver une nouvelle expérience chez un chef reconnu de la capitale peuvent d’ores et déjà se consoler avec les terrasses de quelques toques qui bénéficient d’un espace devant leur devanture. C’est le cas de Stéphanie Le Quellec, la cheffe doublement étoilée de La Scène, qui a remercié la Mairie de Paris pour la possibilité d’installer ses tables sur le trottoir.

La Scène, 32 avenue Matignon, VIIIe

  • Yaya

Chef à succès durant le confinement avec ses vidéos de recettes pour le programme "Quotidien" sur TMC, Juan Arbelaez retrouve ses clients ce mercredi, grâce aux terrasses de ses restaurants grecs Yaya, dans le 19e et à Saint-Ouen.

Yaya, 33 avenue Secrétan, XIXe et 8 rue de l’Hippodrome, 93400 Saint-Ouen

  • L’Ami Jean

De son côté, Stéphane Jégot, que les Français ont appris à connaître à travers son combat contre les assurances afin d’obtenir une indemnisation suite à la fermeture des restaurants durant le confinement, rouvre son "Ami Jean" sous la forme d’un "bistrotrottoir". Une carte avec apéritif dînatoire attend les Parisiens du jeudi au samedi, de 18h à 21h30.

L’Ami Jean, 27 rue Malar, VIIe