Vin : un grand cru classé de Bordeaux passe au vegan

La cuvée "D comme Dauzac" 2016 inaugure le label "vegan"
La cuvée "D comme Dauzac" 2016 inaugure le label "vegan" - © all rights reserved

A compter du millésime 2016, le Château Dauzac, qui œuvre dans l'appellation Margaux, annonce mercredi 27 septembre l'application de la certification "vegan" sur tous ses vins.

Implanté dans l'appellation Margaux, à Labarde, et œuvrant sur un domaine qui compte 120 hectares comprenant un vignoble et un parc, Château Dauzac est un des cinquièmes crus classés du fameux classement de 1855.

Le Bordelais qui travaille un terroir de graves profondes a fait appel à un producteur local pour sa pâte de petits pois. Le château l'utilise en remplacement du traditionnel blanc d’œuf pour le procédé de collage lors de l'élaboration du vin. Une technique qui permet produire des nectars "vegan", exempts de tous produits issus d'origine animale. 

Sa cuvée "D de Dauzac" est la première à inaugurer le logo "vegan" en forme de feuille verte. Le millésime 2016 s'y collera. Et tous les autres vins du Château Dauzac poursuivront cette démarche.

Pour rappel, le collage du vin consiste à le clarifier et le stabiliser. Généralement, c'est le blanc d’œuf qui est utilisé. Il coagule au contact des tanins, permettant d'emprisonner les particules en suspension. La colle de poisson ou des bentonites sont aussi des alternatives. Les vignerons débarrassent ainsi le vin des impuretés avant la mise en bouteille. Le collage est une pratique très ancienne, à laquelle recouraient déjà les Romains.