Les adresses de la rédac : une vraie carbonara à l'Osteria Romana

Les adresses de la rédac : une vraie carbonara à l'Osteria Romana
4 images
Les adresses de la rédac : une vraie carbonara à l'Osteria Romana - © SEB@TRIPTYQUE.BE

Week-end à Rome, tous les deux sans personne... Daho en tête, nous nous dirigeons vers ce restaurant italien situé près de la Bascule.

Si vous êtes comme nous (bande d'hérétiques), vous mangez la carbo avec de la crème... Ce n'est pas entièrement notre faute, c'est la revisite belge qui est comme ça et c'est avec cette recette qu'on a grandi. Du coup, quand on nous a parlé de tester la VRAIE carbonara, on s'est ruées sur l'occasion de découvrir (enfin) la recette originale de ce plat simple mais si bon.

L'Oesteria Romana

Ouverts depuis 2013, nous étions déjà passées devant sans vraiment s'y arrêter... allez savoir pourquoi. Peut-être parce que la porte du restaurant ressemble un peu à la porte d'une maison close? Ou bien parce que la vitrine du restaurant à l'entre-étage ne permettait pas de ressentir l'ambiance cosy qui s'y cache. Bref, grosse erreur de notre part, nous aurions dû y aller bien plus tôt!

Filippo La Vecchia a quitté Rome pour Bruxelles (grand bien lui en a pris) et nous partage sa cuisine, celle de sa grand-mère, celle de son enfance. Les prix ne sont pas ceux de la première trattoria venue mais l'expérience culinaire non plus! Dans un décor de magasin d'antiquaire ou de salle des découvertes de la belle époque, trois pièces en enfilade, des hauts plafonds bruxellois, une ambiance chaleureuse et feutrée qui ne présage que du bon pour la suite.

Ce que nous avons mangé

Le but principal de ce voyage gastronomique était la carbonara mais cela ne nous a pas empêché de commencer par une petite entrée très originale (pour nos palais belges) : Carciofi Baby alla Giudia. Pour celles et ceux qui parlent aussi bien italien que nous, voici la traduction : bébé artichauts à la Juive. Arrivés sur une branche d'arbre (original, on vous avait prévenu), deux petits artichauts fris en entier et simplement salés. Le cœur, les feuilles, tout est mangeable (et mangé).

S'en suit la fameuse carbonara. Servie dans la poêle dans laquelle elle a été préparée (pour conserver les saveurs sans interrompre la cuisson), on s’arrête un instant pour sentir les effluves de viande grillée et de poivres concassés. Le plus : pouvoir la commander au poids (entre 14 et 50€, de 50 à 250g). Si vous avez déjà mangé un antipasti et que vous avez commandé un secondi, vous n'avez peut-être pas assez faim pour un primi de trop grande taille. de cette manière, vous pouvez malgré tout goûter le plat fétiche de la maison!

Si vous vous demandez de quoi est faite cette carbo : Pâtes, œufs bio de poules de Marans, Pecorino Romano, joue de porc d’Amatrice et mélange de poivres noirs.

On va la jouer franc-jeu : c'était délicieux. On ne retrouve pas les saveurs de notre enfance mais on est en Italie et on espère transmettre cette carbo à nos enfants plutôt que la revisite belge. La viande est croquante et n'a plus une once de graisse, la "sauce" est crémeuse (c'est un comble), les pâtes cuites parfaitement. Un régal, une expérience. On a hâte de retourner en Italie pour faire la comparaison!

Nous avons fini ce petit weekend à Rome par un incontournable des desserts italiens : le tiramisu. Plus léger et plus fin que ceux auxquels on est habitués, on termine ce repas sur une note douce et aérienne.

Plus d'infos

  • Adresse : Avenue Legrand 11 à 1000 Bruxelles
  • Prix : entre 23€ et 30€ l'entrée, entre 29€ et 36€ le plat principal
  • Site Internet : http://osteriaromana.eu/