Les "50 Best" lancent un moteur de recherche de bonnes adresses de restaurants et bars

Dirigé par William Reed Business Media, le classement des 50 meilleurs restaurants du monde, qui a couronné en juin dernier le Mirazur de Mauro Colagreco (à Menton), n'est pas l'unique classement dressé par le groupe de presse britannique. Chaque année, les organisateurs s'astreignent à rejoindre l'Asie et l'Amérique du Sud pour célébrer les versions régionales de leur palmarès, que ce soit pour honorer les bonnes tables ou les bars.

Les meilleures adresses sur une seule plateforme

Jusqu'ici, chaque liste avait été très segmentée.

Pour la première fois, les résultats de tous les classements convergent sur une seule plateforme baptisée "50 Best Discovery".

La nouvelle base de données est présentée comme un moteur de recherche où dénicher les meilleurs endroits pour partager un moment convivial. Résultat, les primés ne sont pas les seuls à apparaître dans les recherches. On trouve aussi des adresses réputées, comme l'offre culinaire dédiée au bateau-mouche parisien d'Alain Ducasse (Ducasse sur Seine) à Paris ou des institutions comme La Mère Brazier et l'Auberge du Pont de Collonges à Lyon. 

De New York jusqu'à Sydney, toutes les adresses qui ont été évaluées par des experts des "50 Best" font désormais partie de cette plateforme, ce qui correspond à plus de 1.600 analyses émises dans 75 pays. Elles sont disponibles à l'adresse www.theworlds50best.com/discovery.